Accès direct au contenu

Basket

Basket - NBA : L’incroyable aveu d’Enes Kanter !

Enes Kanter a expliqué qu’il ne sera du voyage des New York Knicks à Londres le 17 janvier prochain, où sa franchise affrontera les Washington Wizards.

L’histoire particulière d’Enes Kanter est bien connue. Le basketteur truc a en effet été l’un des plus grands détracteurs du gouvernement de Recep Tayyip Erdogan, qu’il a plusieurs fois surnommé « le Hitler de notre siècle ». La réponse turque n’a pas tardé, puisque le joueur des New York Knicks a vu son passeport turc être annulé et fait désormais l’objet d’un mandat d’arrêt émis par le parquet d’Istanbul, puisqu’il est accusé d’appartenir à « une organisation terroriste ».

« Je n’irai pas à Londres, car il y a une chance que je me fasse tuer là-bas »

Ces problèmes avec le gouvernement de Recep Tayyip Erdogan auraient poussé le pivot à faire une croix sur la rencontre des New York Knicks face aux Washington Wizards, programmé pour le 17 janvier prochain. « Malheureusement, je ne peux pas y aller à cause de ce fou, le président turc » a expliqué Enes Kanter, d’après ESPN. « Il y a une chance que je me fasse tuer là-bas. C’est pour ça que j’en ai parlé aux dirigeants des Knicks et que je n’irai pas à Londres. C’est triste parce que tout ça touche ma carrière, alors que je veux être sur le terrain pour aider mon équipe à gagner. Mais à cause de ce dingue, ce maniaque, ce dictateur, je ne peux même pas faire mon travail. C’est triste. Ils ont des tas d’espions là-bas. Je pourrais être tué très facilement. Ce serait une situation très moche ».

Articles liés