Accès direct au contenu

Basket

Basket - NBA : Cette recrue des Lakers est validée par Anthony Davis et LeBron James !

Les Los Angeles Lakers ont dégainé assez vite en cette période de trade en échangeant Danny Green contre Dennis Schröder pour le plus grand bonheur de LeBron James et d’Anthony Davis.

Ces dernières heures, les Los Angeles ont validé un échange avec l’Oklahoma City Thunder dans lequel Danny Green et Dennis Schröder ont fait partie intégrante. Bien qu’il soit depuis peu agent libre en attente peut-être d’une nouvelle signature chez les Lakers, Anthony Davis a évoqué l’arrivée de l’Allemand dans la Cité des Anges de la plus belle des manières. « C’est une belle recrue. Avoir Schröder aux côtés de LeBron, et des autres joueurs qu’ils décident de signer… Je pense que c’est un bon choix. Comme tu l’as dit, il pourrait facilement être élu 6ème Homme de l’Année tous les ans. Il a très bien joué avec Chris Paul et Shai Gilgeous-Alexander. Il joue dur, il a livré une bonne saison en matière de shooting, il peut pénétrer dans la peinture, trouver des joueurs ouverts, et il est vraiment, vraiment bagarreur. Je pense que c’était un bon move, et que c’est une bonne recrue pour les Los Angeles Lakers ». Voici le message que The Brow a livré à Chris Haynes dans des propos rapportés par Parlons-Basket. Et Davis ne serait pas le seul à valider ce trade.

« LeBron aime vraiment son jeu et il se dit depuis longtemps qu’il aimerait jouer avec lui »

Insider NBA pour ESPN, Brian Windhorst a pris la parole pour le podcast de Zach Lowe dans des propos rapportés par Parlons-Basket afin d’évoquer la position de LeBron James sur la question. Un coup dans lequel King James aurait joué un grand rôle. « Les Lakers ont failli monter un trade pour lui à la deadline 2019, puis se sont ravisés. Ils s’intéressent à lui depuis longtemps. Rob Pelinka est très intéressé par deux meneurs aux profils différents : lui et Derrick Rose. Et puis LeBron aime vraiment son jeu et il se dit depuis longtemps qu’il aimerait jouer avec lui ». Reste à savoir si Schröder confirmera toutes ces belles paroles. 

Articles liés