Accès direct au contenu

À LYON

Tsonga la belle occase

Robin Söderling a déclaré forfait en demi-finale du tournoi de Stockholm et replace indirectement Jo-Wilfried Tsonga dans la course au Masters de Londres.

Marcos Baghdatris affrontera Olivier Rochus en finale du tournoi de Stockholm. L'information en cache une autre bien plus attractive pour nous, Français. Robin Söderling, à qui le tournoi suédois ne devait pas échapper, a dû rendre les armes en demi-finale contre le Chypriote en raison d'une blessure à l'épaule. La blessure est telle qu'il n'a même pas pu entrer sur le court. Que faut-il y voir ici ?

A Lyon, la porte est grande ouverte
D'abord, le finaliste du dernier Roland Garros n'a pas fait le plein de points dans la course au Masters de Londres, où il reste encore deux billets que devront probablement de partager Jo-Wilfried Tsonga, Fernando Verdasco et donc Söderling. Au classement publié lundi, le Manceau occupe la 8e et dernière place qualificative avec 4040 points devant l'Espagnol (3400) et le Suédois (3235). Ensuite, la blessure pourrait éloigner Söderling la semaine prochaine et l'empêcher de défendre ses chances la semaine prochaine à Saint-Pétersbourg, Vienne ou Lyon. Dans le Rhône, où il est le tenant du titre, il ne croisera pas la route de Tsonga. Il n'est pas non plus programmé en Autriche? Au Manceau d'en profiter dans la capitale des Gaules, où il a toujours brillé (demie en 2007 et 2008 et tenant du titre en double en 2007) malgré sa saison décevante qu'il avoue volontiers.