Accès direct au contenu

À l’ancienne

Roland-Garros : Sharapova a une grande peur

Celle d’ennuyer tout le monde. C’est la raison avancée par Maria Sharapova pour ne pas se servir d’un réseau social. La communauté web y perd…

Adeptes de Twitter, ne cherchez pas à suivre Maria Sharapova, la belle russe ne possède pas de compte. Le nom de l'une des favorites de ce Roland-Garros apparaît tout de même sur un compte tenu par des fans. Mais rien d’officiel, l’ancienne numéro 1 mondiale est contre. Sharapova ne comprend pas l’intérêt de ce réseau social qu’elle juge quelque peu inintéressant.

Sharapova « addict » aux SMS
«C'est trop pour moi. Déjà, moi, je m'ennuie moi-même tous les jours, donc je ne vois pas pourquoi j'irais ennuyer le monde en leur disant que je suis en train de manger dans tel ou tel restaurant, décrète-t-elle avec un certain détachement. C'est mon opinion aujourd'hui, peut-être que cela va évoluer mais pour l'instant, c'est juste trop d'écrire tous les jours, de twitter tous les jours. J'écris suffisamment de SMS par jour, je n'imagine pas ce que ce serait s'il fallait que je twitte toute la journée. J'imagine que je finirais par me faire une arthrite du pouce car déjà j'envoie beaucoup de SMS. » Tu veux notre numéro, Maria ?