Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - XV de France : Les interrogations de Louis Picamoles avant l’Afrique du Sud !

Alors que le XV de France devra sortir le grand jeu contre l'Afrique du Sud, Louis Picamoles affiche quelques doutes. 

Après une saison pleine, les internationaux doivent désormais se concentrer sur leur tournée en Afrique du Sud. Les hommes de Guy Novès seront opposés aux Springboks lors de trois test-matches, dont le premier samedi (17h heure française). Dans un long entretien accordé dans les colonnes de Midi-Olympique, Louis Picamoles admet être dans l'inconnu concernant le futur adversaire. 

« Les Springboks ont évolué au niveau de leur jeu »

« On sait qu’ils sont dans une période compliquée. Mais dans les deux camps, l’équilibre est fragile. On a conscience qu’il suffirait de pas grand-chose pour nous remettre la tête dans le seau, comme il ne faudrait pas grand-chose pour qu’ils retrouvent confiance. Depuis deux ans, les Springboks ont évolué au niveau de leur jeu, en abandonnant l’affrontement qui les caractérise. Là, ils viennent de procéder à quelques changements, notamment au niveau de leur staff. Est-ce pour aller dans la même voie ? Est-ce pour revenir à un jeu plus direct ? On va rester complètement dans l’interrogation jusqu’au premier test… L’avantage de notre système, c’est qu’il nous permet de ne pas forcément nous concentrer sur l’adversaire. On sait juste que nous allons être confrontés à une nation majeure sur ses terres, où les bons joueurs pullulent. Cela doit suffire à nous mettre en alerte. On voit bien l’intensité que les provinces sud-africaines sont capables de mettre en Super Rugby. Notre système actuel me plaît. Et surtout, qu’une des forces du groupe est de rester efficace dans ce système malgré les changements. Cela veut dire que les joueurs adhèrent. À mon sens, c’est pour cela qu’il faut avoir foi en l’avenir de cette équipe de France. Parce que les joueurs croient en ce qu’ils font », explique Louis Picamoles.

Articles liés