Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - XV de France : La déclaration surprenante de Jefferson Poirot après la défaite des Bleus !

Largement battu par le XV de France la semaine passée (32-3), l’Écosse a pris sa revanche sur les Bleus à domicile ce samedi (17-14). Mais, malgré la défaite, Jefferson Poirot préfère rester positif.

Le XV de France s’est incliné sur la pelouse de Murrayfield ce samedi (17-14). Les Bleus étaient pourtant parfaitement rentrés dans le match en marquant un essai dès la deuxième minute de jeu par Damian Penaud. Ils menaient même 14-3 après 28 minutes de jeu avant de s’écrouler et de ne plus marquer le moindre point jusqu’à la fin du match. Malgré ce nouvel échec, Jefferson Poirot estime que le bilan de la double confrontation avec l’Écosse est à l’avantage des Français.

« Je préfère être français qu'écossais aujourd'hui »

À l’issue de la rencontre, le pilier gauche des Bleus a expliqué que le XV de France pouvait être fier de son match : « Je préfère être français qu'Écossais aujourd'hui. Ils en ont pris trente la semaine passée et là ils gagnent de trois points, ils se grattent la tête. Personnellement, je ne suis pas inquiet. On s'est un peu précipités, on a manqué de patience, on a joué un peu moins dans notre structure. Mais on n'est pas inquiets, car sur l'état d'esprit, c'est comme la semaine passée. C'est de la solidarité, une défense très costaud, on les a agressés, on les a fait déjouer. On se construit, on apprend et il faut regarder d'où on vient. On ne va pas tout jeter, on a des choses à améliorer. Tant qu'il y aura l'état d'esprit, on ne sera pas inquiets. On est déçus de perdre ce match, mais au moins on ne se fait pas de fausse illusion. On met le doigt sur ce qui n'a pas marché, on prend de la confiance sur ce qui a marché. Physiquement, j'ai même trouvé que c'était plus simple que la semaine passée. L'objectif sera d'être prêts sur les matches de Coupe du monde. Rendez-vous le 21 septembre ! Sur ces deux matches, je sors avec de la confiance », a ainsi confié Jefferson Poirot, dans des propos rapportés par L’Équipe.

Articles liés