Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - XV de France : Frédéric Michalak pointe du doigt un problème

Ancien demi d’ouverture du XV de France, Frédéric Michalak semble persuadé que le groupe tricolore manque de leaders.

La liste de Jacques Brunel a soulevé beaucoup de questions. Le sélectionneur du XV de France a en effet décidé de se séparer de plusieurs joueurs importants. C’est bien sur le cas de Mathieu Bastareaud, dont l’absence a fait couler beaucoup d’encre ces dernières semaines. C’est également le cas de Morgan Parra, qui s’était permis de publiquement critiquer le staff lors du dernier Tournoi des Six Nations, ou encore de Yoann Maestri, qui a pourtant réalisé des bonnes choses au Stade Français.

« Il faut des leaders dans un groupe »

Pour Frédéric Michalak les absences de ces joueurs, considérés comme des références au sein du vestiaire, pourraient poser problème. « Il faut des leaders dans un groupe. Avoir du caractère, cela ne veut pas dire tout remettre en question. C'est plutôt se dire les choses, avoir des échanges qui peuvent être vifs, mais qui restent dans le vestiaire. Sauf que quand un Maestri donne son point de vue et que tu le sors du groupe en suivant, c'est lunaire ! Cela veut bien dire que la communication n'existe pas comme elle devrait l'être » a expliqué l’ancien ouvreur du XV de France, dans les colonnes du Midi Olympique. « Si Morgan Parra dit que l'on ne s'entraîne pas comme on devrait le faire, c'est que c'est une réalité. Morgan, il a quinze ans de haut niveau derrière lui. Il est joueur à Clermont, dans un très grand club, il en a vu des joueurs et des entraîneurs, son avis doit compter. Sauf qu'en les virant, tu fais passer quoi comme message aux joueurs ? Surtout ne pas parler ! C'est ça qui me gêne. Un garçon comme Wesley Fofana qui a une super expérience et appartient toujours au groupe, je me demande s'il va oser parler au staff. Pourtant, quand un joueur est mauvais, on le lui dit, non ? ».

Articles liés