Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - XV de France : Ce protégé de Boudjellal qui prévient les Bleus pour le Crunch !

À quatre jours du Crunch entre la France et l’Angleterre, Jacques Brunel et ses hommes veulent confirmer après le réveil du XV de France contre l’Italie. L’ancien international anglais Chris Ashton a évoqué le match de samedi.

Après avoir renoué avec la victoire le 23 février dernier face à l’Italie (34-17), les hommes de Jacques Brunel se préparent pour un autre défi de taille, le Crunch face aux Anglais ! Pour préparer au mieux le choc de samedi face aux doubles champions en titre, le sélectionneur a décidé de reconduire le même groupe que face aux Italiens. Bien connu pour avoir disputé plusieurs Crunch avec le XV de la Rose, l’ailier du RC Toulon Chris Ashton est revenu sur le match qui attend les Français ce samedi.

« L’Angleterre demeure favorite mais la France est en mission commando. »

« Le Crunch, c’est irrationnel. C’est une rivalité autour de laquelle s’est créé un mythe incroyable (…) Puis, pour nous, Anglais, affronter la France c’est accepter que le public pousse si fort que les joueurs ont l’impression qu’il est prêt à envahir la pelouse si ça peut aider son équipe. Les Français sont des passionnés. C’est d’autant plus vrai en rugby. Or, comme l’histoire nous a souvent mis dos à dos, vous avez décidé que le match contre l’Angleterre serait votre rendez-vous annuel. Celui où il ne doit en rester qu’un. Vous nous connaissez, nous sommes des compétiteurs… Alors on s’est pris au jeu (sourire) (…) les France/Angleterre ont toujours été l’occasion pour les Anglais de s’étalonner face à ce qui se faisait de mieux en Europe. Désormais la donne a un peu changé, mais ça va encore se jouer à rien cette année. L’Angleterre demeure favorite mais la France est en mission commando. Je mets donc une pièce sur l’Angleterre, en croisant les doigts pour que les Toulonnais du XV de France brillent (rires). » a indiqué le joueur dans un entretien accordé au Midi Olympique.

Articles liés