Accès direct au contenu

  1. 15h35 F1 : Soulagé de se battre avec Leclerc, Verstappen tacle Hamilton
  2. 15h30 Mercato : Un club sort du silence, le PSG peut y croire pour le transfert d'Icardi
  3. 15h15 Mercato - PSG : Neymar, Cristiano Ronaldo... Un transfert retentissant en vue ?
  4. 15h10 Transferts - OL : Lacazette, Tolisso... A Lyon, on s'enflamme pour le mercato
  5. 15h00 Mercato : Mandanda, Pogba… Ces fois où Deschamps s’est immiscé dans les transferts des Bleus
Rugby - Top 14

5 choses à savoir sur Montpellier, prochain finaliste du Top 14

Finaliste malheureux du Top 14 à deux reprises, Montpellier cherche à décrocher le premier Brennus de son histoire. Face à Castres, la tâche ne sera pas simple. Mais le MHR a de la ressource. Avant la finale de vendredi (20h45), voici tout ce qu’il faut savoir sur ce club atypique du championnat de France.

1- La 32e fortune de France !
Le MHR, c’est un club mythique de la région héraultaise. Mais c’est aussi un homme, à sa tête : Mohed Altrad. Syrien d’origine, il débarque à Montpellier pour ses études avec quelques francs en poche. 50 ans plus tard, il est tout simplement la 32e fortune de France avec un capital estimé à 3,8 milliards d’euros ! Il est le seul Français à avoir été désigné entrepreneur de l’année (en 2015) par le magazine Forbes. Son parcours unique est une source d’inspiration et son engagement pour le MHR est total.
 
2- Le Poulidor du rugby
Des finales du Top 14, le Montpellier Hérault Rugby en a déjà disputé deux. Celle de vendredi sera la troisième. Malheureusement, à chaque fois que l’occasion de devenir champion de France s’est présenté, le MHR a chuté. Deux finales perdues en 2011 contre l’ogre toulousain (15-10) et en 2018 contre une certaine équipe de… Castres (29-13). Jamais deux sans trois, explique le dicton ? Les Héraultais vont tout faire pour conjurer le sort !

Adieu aux larmes ?

3- Montpellier, défense de feu
L’un des atouts de Montpellier, cette saison, c’est sa défense. Avec 79,3% de plaquages réussis, le MHR caracole en tête du championnat cette saison, loin devant l’adversaire castrais de vendredi. Pour cela, les Héraultais peuvent compter sur 4 des 20 meilleurs plaqueurs du Top 14 cette saison : Florian Verhaeghe, Alexandre Bécognée, Bastien Chalureau et Zach Mercer. L’une des clés de cette finale sera sûrement là.
 
4- Bye-Bye, Guirado…
Avec 74 sélections en équipe de France, 32 avec le brassard de capitaine autour du bras et 36 ans au compteur, Guilhem Guirado a choisi de dire stop. Et quoi de mieux pour ce compétiteur dans l’âme que de partir par la plus grande des portes, une finale du Top 14, avec son club ? Des au-revoir qu’il espère plein de joie. Après la rencontre de vendredi, il prendra sa retraite. Finaliste en 2009, 2010, 2016 et 2017, Guirado n’a remporté le Top 14 qu’à une seule reprise (2009, avec l’USAP). Une cinquième, victorieuse, lui permettrait d’oublier les trois échecs précédents…
 
5- Zach Mercer : le monsieur Plus
L’homme à suivre au MHR, cette saison, c’est lui. Zach Mercer, international anglais à l’abatage phénoménal sur le terrain. C’est lui qui court le plus ballon en main mais également celui qui effectue le plus de « offloads », 37 cette saison. Redoutable sur les turnovers (25 ballons chipés), il est aussi excellent sur les touchées volées (9) et les plaquages cassés (77, deuxième meilleur ratio du championnat). Le Monsieur Plus de Montpellier, sans aucun doute.

Articles liés