Accès direct au contenu

Voile

Voile – Trophée Jules Verne : L'Equateur en ligne de mire pour IDEC Sport

Le Pot au noir tient toutes ses promesses pour le maxi-trimaran d’IDEC Sport. Le coup de frein attendu par Francis Joyon a eu lieu, la journée risque d’être longue…

Les équipes d’IDEC Sport expérimentent l’ascenseur émotionnel en ce début de traversée. Après avoir pris de l’avance sur le record de Banque Populaire V lors des quatre premiers jours de course, les hommes de Francis Joyon sont arrivés dans le fameux « Pot au noir ». Une zone météorologique réputée pour son instabilité, un moment souvent pénible pour les navigateurs. C’est effectivement le cas pour IDEC Sport, freiné depuis plusieurs heures par une navigation à 8/12 nœuds.

Vivement l’Équateur !

La journée de navigation s’annonce déjà difficile pour Francis Joyon. Mais il s’agit d’un passage obligatoire avant de retrouver les alizés du sud-est promis par l’Équateur, à 150 miles d’IDEC SPORT ce matin. Pour rappel, les équipes de Loïck Peyron avait mis 5 jours et 16 heures pour rallier l’Équateur. IDEC Sport a les capacités pour inscrire une nouvelle marque de référence sur ce Jules Verne…