Accès direct au contenu

QUEL PERSONNAGE

Rossi doit faire rire la f

le10sport

Le pilote italien, déjà une légende avec neuf titres de champion du monde sur deux-roues, se sent à l'étroit sur sa Yamaha. Facétieux à souhait, il ferait du bien au monde lisse de la F1.

A peine le sacre de Valentino Rossi entériné à Sepang, son neuvième en carrière (1 en 125cc, 1 en 250cc, 1 en 500cc et 6 en Moto GP), la vieux serpent de mer revient à la surface : Valentino Rossi va-t-il rejoindre le monde des quatre roues ? Sous contrat avec Yamaha jusqu'en 2010, le «Dottore» a la réponse : «Je déciderai en 2011», a-t-il ainsi fait savoir cette semaine. Sauf qu'il a déjà fait ses preuves en rallye, en Grande-Bretagne et en Nouvelle-Zélande. Il a même fait des tests sur une Formule 1 de l'écurie Ferrari. L'intérêt est bien là, réciproque. La Scuderia semble toutefois avoir une belle longueur d'avance sur le WRC. Et ce ne sont pas les fans de moteurs débridés qui s'en plaindront. Rossi est un Dieu en Italie, autant par ses résultats sportifs que par sa personnalité. On ne compte plus ses facéties. Prenons seulement deux exemples.

Premier fan de son chien
Premier fan de son chien, Guido, le natif de Tavullia n'avait pas hésité à la peindre sur son capot de selle ! Rossi a durant plusieurs années fait évoluer la représentation de Guido, le déguisant en inuit lorsqu'il avait 32 de points de retard au championnat en 2006 ou l'affublant d'un costume de prisonnier lors de tests de pré-saison. Guido est décédé juste après le grand prix d'Australie en 2008. En hommage à celui-ci, Rossi l'a alors peint en ange flottant au dessus des nuages. Le deuxième exemple est moins folklorique mais témoigne de sa fantaisie. Bien que huit fois champion du monde, il a toujours préféré porter le numéro 46, son numéro fétiche. Le numéro 1 trouve tout de même sa place sur l'épaule droite de sa combinaison, visible des autres pilotes. Seulement quand Rossi est devant ! La Formule 1 a donc besoin d'un personnage haut en couleurs comme Rossi. Au risque de ne plus intéresser grand monde.

Les clowneries de Valentino Rossi :