Accès direct au contenu

Omnisport

Novateur, intelligent, moderne… Le superbe projet des acteurs du sport rouennais !

Soutenus par Bpifrance, les quatre bastions du sport de la ville de Rouen réfléchissent à un projet collectif jamais vu en France : un centre de formation commun ! Lumineuse, l’idée pourrait donner naissance à une dynamique vitale pour les entreprises et les sports d’un territoire pionnier.

« Je suis persuadé que les solutions de notre pays doivent venir des territoires ». Pour Jean-Louis Louvel, président du Rouen Normandie Rugby, il ne s’agit plus simplement d’une idée mais d’une action en devenir. En effet, aux côtés dYvan Gueuder (Rouen Métropole Basket), Michel Mallet (US Quevilly-Rouen Métropole) et Thierry Chaix (Rouen Hockey Elite 76), ils sont en train d’imaginer ce qu’aucune ville, aucune région et aucun club en France n’a pensé à bâtir : un centre de formation commun. « C’est Michel Mallet qui a eu cette idée, c’est une demande sa part, rappelle Yvan Gueuder. Dans le milieu qui est le sien, le football, si vous n’avez pas de centre de formation agrée, vous ne pouvez pas participer à l’économie en place, notamment en matière de transferts et de tout un tas de choses. Il a donc imaginé un centre de formation commun à tous nos clubs ».

Pour Bpifrance, partenaire impliqué de 48 clubs incontournables dans le sport français, il est évident de devoir accompagner ce projet. Patrice Bégay, Directeur Communication et Exécutif Bpifrance Excellence : « Au-delà de la concurrence, pour construire l’avenir, les quatre clubs de la ville de Rouen, réunis, quatre présidents engagés et visionnaires, sont rassemblés autour de ce projet commun. Un projet de formation, pour préparer l’avenir, anticiper demain et rester compétitif. Ils sont des exemples dans leur entreprise respective, ils vont être encore plus des exemples dans leurs clubs. La formation, c’est la clé de la compétitivité de l’industrie comme du sport. Notre centre de formation de Bpifrance Excellence compte 4 500 entreprises en France, dont près de 200 en Normandie, comme Polytechs, Mathilde Medical Developpement, Wib emploi, Riou, Glass, Altix, Endupack,etares, Sasarmatures, Cars Hangard, Chargeurs Protective, Nfactory, PKB ou encore Genetech. Les énergies créatrices sont en région, il faut oser ! Transformer le doute en réussite, rendre l’inaccessible accessible et partir à l’attaque des géants. Car l’aventure, je le répète : c’est la France ! »

« Ensemble on va plus vite et on va plus loin »

Le discours des quatre présidents est simple : Mieux vaut construire un centre de formation d’envergure plutôt que quatre de moindre importance. « Il faut respecter l’argent publique, lance Jean-Louis Louvel (Rouen Normandie Rugby). Et c’est ce que l’on fera en mutualisant les moyens et en sortant de terre un centre de formation plus beau, plus grand et plus attractif. Si on ne prépare pas les générations futures maintenant, on fait une erreur. C’est maintenant que le terreau de notre territoire doit être cultiver et c’est spécifiquement ce que nous voulons à travers ce projet. Ensemble, on veut donner envie aux jeunes de faire du sport, on veut leur donner des valeurs, on veut les rassembler pour gommer les différences qui existent trop souvent dans la société. On veut leur donner une chance. En mixant les pouvoirs publics avec le privé, on y arrivera. Le privé a un vrai rôle à jouer, un rôle d’accélérateur que ne peut pas souvent avoir le public qui fonctionne avec des délais de décision beaucoup plus longs. Je ne supporte plus l’expression : « Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ». C’est faux ! Pour moi, c’est : Ensemble on va plus vite et on va plus loin ! »

La French Fab part en tournée !

Réunis en Normandie pour échanger sur ce projet novateur, pétillant et moderne, Bpifrance et les acteurs du sport rouennais en ont profité pour évoquer l’avenir du sport mais également celui de l’entreprise, qui les fait vivre. Du 15 janvier au 10 octobre 2019, pendant 60 dates partout en France, la « French Fab », le surnom en vogue de l’industrie française, partira en tournée. « Notre pays a besoin d’entreprises industrielles allantes, valorisées et reconnues. Avec le tour French Fab, nous allons être à leurs côtés pour donner envie aux jeunes de les rejoindre », souligne Marie-Claire Capobianco, membre du Comité exécutif de BNP Paribas, directeur Croissance et entreprises, écoutée avec attention par Philippe Lucille (directrice régionale Bpifrance), Frédéric Sanchez (Président de la Métropole de Rouen) et Sarah Balluet (adjointe aux sports de la ville de Rouen). Du côté de la Normandie, Caen (29 janvier), Le Havre (31 janvier) et Rouen (durant l’Armada, du 6 au 16 juin) seront les temps forts de la région.