Accès direct au contenu

Omnisport

JO 2018 : Martin Fourcade annonce ses objectifs pour les JO d’hiver de Pyeongchang !

Alors que Martin Fourcade sera un biathlète à surveiller lors des prochains JO d'hiver, le Tricolore fait un point précis sur ses objectifs.

Les regards seront donc tous tournés vers Pyeongchang en février pour les Jeux Olympiques d’hiver en Corée du SudMartin Fourcade pourrait de nouveau briller, à l’image de 2014, afin de ramener plusieurs médailles d’or à la délégation tricolore en biathlon. Interrogé par Olympic.org sur ses objectifs, le Français annonce clairement la couleur en individuel, mais également par équipe.

« Durant cet hiver, je n'ai qu'un but, principal et unique : les Jeux Olympiques »

« Durant cet hiver, je n'ai qu'un but, principal et unique : les Jeux Olympiques. Mais pour être performant aux Jeux, il faut d'abord l'être en Coupe du monde, se prouver des choses à soi-même, et c'est pour cela que je ne la délaisserai pas, je la ferai sans doute dans dans son intégralité. Mais je ne sauverai pas ma saison là-dessus, je ne le vois pas comme ça. Si ça marche en Coupe du monde, ce sera du bonus. Cela dit, pour que je réussisse aux Jeux, il faut d'abord que je sois performant en début de saison ! Pour marquer le terrain, mais aussi pour moi, pour me prouver des choses. J'ai dit que mon objectif à Pyeongchang c'était de gagner une médaille d'or. Avant d'annoncer "J'en veux trois", il faut d'abord gagner la première. C'est donc mon but. Je serai ensuite plus ambitieux si je venais à décrocher cet objectif-là qui est déjà…. assez ambitieux. C'est super que je gagne la Coupe du monde ici, sur le lieu des prochains Jeux. C'est une première grosse émotion à Pyeongchang et j'espère qu'il y en aura d'autres l'année prochaine ! Le stade ? Il est assez venté, et j'aimerais qu'il n'y ait pas ce vent-là pour les Jeux, ça rend les résultats un peu plus aléatoires. C'est un stade que j'apprécie, sur lequel je me sens bien et où j'ai hâte de retourner courir. Un joli stade de biathlon, de belles pistes où on peut faire des écarts, des pistes exigeantes, j’aime vraiment. Une victoire en relais, ce serait super ! C'est une joie que j'ai connue en relais mixte en 2016 aux Mondiaux d'Oslo. Une médaille collective aux Jeux Olympiques, ça doit être quelque chose… que je n'ai jamais connu pour l'instant. J'espère donc le vivre ! Notre équipe est performante, hommes et femmes, et on aura notre carte à jouer en relais, en étant ambitieux et en sachant se transcender », avoue Martin Fourcade.