Accès direct au contenu

Handball

Handball : Le président de Nantes tacle sèchement Waldemar Kita !

Après 5 matchs joués cette saison en championnat, le HBC Nantes semble bien parti pour réaliser une belle performance. Les bons résultats sportifs du club ont conduit la collectivité locale à fournir une subvention de 500 000 euros.

Et c’est cette somme qui a fait réagir le président du Football Club de Nantes, Waldemar Kita, considérant que son club ne reçoit pas le soutien équivalent à celui apporté au club de handball de la ville. Gaël Pelletier, son homologue du HBC Nantes, a tenu à répondre sans prendre de pincettes aux invectives de Kita n’hésitant pas à le qualifier de « vendeur de carottes » dans les colonnes du journal 20 Minutes.

« On ne nous a pas donné 500 000 euros parce que, nous, on n’a rien touché. La Ville a investi dans un équipement qui peut permettre à terme d’accueillir de grands spectacles sportifs. Ça peut être du tennis, du basket, du hand. Si Monsieur Kita pense que seul un grand stade peut faire de la ville de Nantes une ville sportive, moi, je n’ai pas cette même conception. (…) D’autres sports ont le droit d’exister au-delà du foot. S’il était marchand de carottes, les gens auraient le droit de manger des pommes de terre non ? (…) On n’a aucun traitement de faveur. Que Kita n’essaie pas de conserver ses avantages et en plus de vouloir prendre le peu qu’on a. Moi, je veux bien échanger ses droits télé contre le montant des prestations qu’on peut avoir des pouvoirs publics. Si on lui enlève ses droits télé, on verra ce qui lui reste de son club. »

Articles liés