Accès direct au contenu

Volte-face

Dopage : les aveux du ministre des Sports espagnol

Alberto Contador

Alors que toute l'Espagne s'indigne depuis une semaine face aux sketchs des Guignols, le ministre des Sports espagnol José Ignacio Wert a reconnu aujourd'hui que l'Espagne « a un problème avec le dopage ».

La polémique entre l’Espagne et la France n’en finit plus d’enfler depuis les sketchs corrosifs des Guignols accusant les principaux sportifs espagnols d'être dopés. De nombreuses personnalités politiques et sportives espagnoles sont déjà montées au créneau, dont le chef du gouvernement, Mariano Rajoy. Hier soir, le FC Séville s'est à son tour distingué en arborant un maillot sur lequel était inscrit « liberté, égalité… superioridad ! » lors de son déplacement sur la pelouse de la Real Sociedad.

« Nous avons un problème avec le dopage »
Mais le ministre des Sports espagnol, José Ignacio Wert, a tenu à calmer les ardeurs, aujourd'hui, faisant même un aveu contrariant au passage. « Nous avons un problème avec le dopage, c'est pour cela que nous allons essayer d'harmoniser la loi antidopage espagnole pour satisfaire aux exigences du Code Mondial antidopage de l'AMA (Agence mondiale antidopage) parce que c'est un aspect capital pour Madrid 2020 (la capitale est candidate pour les Jeux olympiques d'été 2020, ndlr) », a affirmé le ministre lors du "forum de la Nouvelle Société" qui se tient à Madrid.

Si même lui le dit...

A lire aussi : Le coup de gueule de Forget fait jaser