Accès direct au contenu

Athletisme - Omnisport

Mekhissi-Benabbad : « L’athlète doit savoir se gérer seul »

Mahiedine Mekhissi-Bennabad

Plus apparu en compétition depuis les Jeux Olympiques de Londres, où il avait décroché l’argent sur 3000m steeple, Mahiedine Mekhissi-Bennabad a fait son grand retour à la compétition à Karlsruhe hier avec un record personnel sur 1500m (3’36’’95). « Pendant deux mois, je me suis entraîné seul, puis Philippe Dupont s’est occupé de moi lors du stage en Afrique du Sud le mois dernier. Je suis content de ce que j’ai fait jusque-là. Je n’ai pas fait de grosses erreurs. Avec le recul, je pense que ce n’est pas une bonne chose d’avoir un coach vingt-quatre heures sur vingt-quatre avec soi. L’athlète doit savoir se gérer seul, et c’est bien, parfois, pour faire le vide, même si chaque situation a ses inconvénients », explique l’athlète français dans L’Equipe, lui qui s’était séparé de son entraîneur, Farouk Madaci, en novembre dernier.