Accès direct au contenu

Athlétisme

Athlétisme : Christophe Lemaître reste confiant avant les Mondiaux de Doha

Vainqueur du 200m du meeting de Sotteville-les-Rouen ce mardi, Christophe Lemaitre n’a pas réalisé les minima pour les Mondiaux de Doha (28 septembre au 6 octobre) mais il garde espoir.

Après plusieurs blessures (mollet droit cet hiver, ischio-jambiers gauches en début de saison), Christophe Lemaitre reprend progressivement le rythme de la compétition. Mardi soir, lors du meeting de Sotteville-les-Rouen, le sprinteur français a terminé 4e du 100m en 10 sec 28 et a remporté le 200m, épreuve qui lui avait permis de glaner une médaille de bronze aux Jeux Olympiques de Rio en 2016, en 20 sec 46, deux chronos insuffisant pour décrocher son ticket pour les Championnats du monde. Mais le « TGV de Culoz », garde confiance, en tout cas pour ce qui est du 200m, sa discipline de prédilection.

« Normalement, je serai capable de faire les minimas aux Championnats de France »

Dans des propos recueillis par L’Équipe, l’athlète de 29 ans s’estime capable de passer sous les 20 sec 35, minima requis pour obtenir sa place pour le 200m des Championnats du monde : « Avec la forme du moment, c'était ce que je pensais être capable de faire. Les chronos descendent bien sur 200m, c'est génial. J'aurais préféré me rapprocher un peu des minima (20 sec 35), mais quoi qu'il en soit, je sais que je serai capable de les faire, donc je ne me fais pas de souci là-dessus. Normalement, je serai capable de faire les minima aux Championnats de France (26 au 28 juillet à Saint-Etienne, NDLR). Le 200m, c'est là où je me sens le plus serein, le plus en confiance, surtout que je sais qu'il est très perfectible. Je perds un peu de temps en sortie de virage pour me relancer, mais c'est le fait de vouloir envoyer. Les pépins physiques sont oubliés, je n'ai eu aucune douleur sur 100 comme sur 200 ».

Articles liés