Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Vettel défend Ferrari en pleine polémique avec Pirelli !

Après l’éclatement de son pneu à un tour de la fin du Grand Prix de Belgique, Sebastian Vettel a tenu à défendre son écurie face à Pirelli.

Mis en cause dans l’éclatement du pneu de Sebastian Vettel lors du Grand Prix de Spa-Francorchamps alors que l’Allemand était troisième, Pirelli avait répondu au pilote. Invoquant un surplus de tours avec le même train de pneus, le fabricant de pneumatiques a affirmé que Vettel avait pris un risque et que l’éclatement de son pneu n’était lié qu’à une négligence de l’équipe Ferrari. Une réponse qui a fait réagir Vettel mardi dans un communiqué officiel.

« NOUS N’AVONS PAS PRIS DE RISQUE »

« Je tiens à clarifier les choses: l'équipe et moi avons décidé ensemble de notre stratégie de course. Je soutiens l'écurie et elle me soutient. C'est ce qui fait de nous une équipe. Nous n'avons pas pris de risque, à aucun moment. L'équipe n'est pas à blâmer. Nous méritions de finir sur le podium, mais c'est la course. Nous n'avons pas pu terminer la course, c'est difficile à accepter pour un pilote. Ce n'est pas aussi grave que ce qui s'était passé à Silverstone en 2013, mais nous devons en discuter tous ensemble car cela ne devrait pas arriver. » a répondu l’Allemand, dont le communiqué a été rapporté par L'Equipe.

Articles liés