Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Quand Fernando Alonso charge violemment l’état actuel de la F1 !

En attendant la nouvelle règlementation qui devrait remettre quelque peu à niveau la Formule 1, Fernando Alonso continue à tacler ce sport qu'il chérit.

Les trois premiers Grands Prix de la saison ont offert aux fans de Formule 1 un spectacle auquel ils n’étaient plus habitués. L’hégémonie de Mercedes et de Lewis Hamilton ont clos le suspens la saison passée même si son coéquipier Nico Rosberg s’est battu jusqu’au bout. Mais les pépins techniques de la monoplace du Britannique et les incidents cumulés au net regain de performance des Ferrari et des Red Bull permettent d’assister à des courses ouvertes depuis le début de l’année. Cependant, l’état actuel de la Formule 1 avec toujours plus de restrictions au niveau des moteurs ou des pneus reste le même au grand dam de Fernando Alonso.

« C’est à l’opposé de notre instinct »

Le pilote McLaren a de nouveau critiqué les règles drastiques qui encadrent la catégorie reine du sport automobile sur Sky Sports : « Actuellement, je ne pense pas que nous prenons autant de plaisir à piloter que nous le devrions. Nous ne pouvons pas être plus lents de sept ou huit secondes par rapport à il y a dix ans. Ce n’est pas amusant pour piloter. On est toujours à l’économie, à préserver les pneus, économiser le carburant, préserver les batteries. C’est à l’opposé de notre instinct. J’espère que l’année prochaine, nous reviendrons à un style de pilotage plus normal ».

Articles liés