Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Le patron Ferrari justifie la consigne donnée à Leclerc...

Directeur de Ferrari depuis le début de saison, Mattia Bintotto s’est expliqué sur la consigne donnée à Leclerc lors du Grand Prix de Chine.

Nombreux sont les problèmes à régler et peu de points positifs sont à retenir en ce début de saison chez Ferrari. Distancées par les Mercedes sur les trois premières courses, les monoplaces italiennes comptent déjà presque deux fois moins de points au classement des constructeurs que leur concurrent allemand. Et Mattia Binotto peut s’en mordre les doigts. Le patron de la Scuderia a dû faire des choix forts lors de ces premières courses, notamment en Chine, en ordonnant à Charles Leclerc de céder sa troisième place à Sebastian Vettel, pensant qu’il serait plus rapide. Cette stratégie s’est avérée être un échec. Après cette nouvelle désillusion, Binotto s’est justifié sur le choix de cette consigne.

« Je dois remercier Charles, il a encore montré qu’il était un bon membre pour l’équipe »

« C’est toujours difficile à juger. Nous avons essayé tout ce qui était possible pour ne pas perdre de temps sur les Mercedes devant et c’était la seule chance qu’on avait à ce moment. Nous avons essayé, ça n’a pas fonctionné, mais je pense que c’était correct de donner sa chance à Seb. En tant qu’équipe, nous avons fait ce que nous pouvions. C’est difficile pour l’équipe de donner un tel ordre car nous comprenons les pilotes, ils ont besoin de se battre pour rester devant autant que possible. Ce n’était pas une décision évidente. Je dois remercier Charles, il a encore montré qu’il était un bon membre pour l’équipe. Je pense qu’il y aura des moments où cette solution sera inversée. Nous devons penser en équipe et maximiser les points marqués par l’équipe. Sur ce plan-là, nous avons fait le bon choix. » a livré Mattia Binotto pour le Corriere della Sera.

Articles liés