Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Le patron de McLaren évoque la rivalité Alonso-Hamilton !

Si les performances de Fernando Alonso et Lewis Hamilton sont diamétralement opposées depuis trois ans, Zak Brown rêve de revoir les deux pilotes s’affronter sur la piste. Comme au bon vieux temps.

En 2007, Fernando Alonso rejoint McLaren après ses deux titres mondiaux consécutifs avec Renault. Grand favori du Championnat du monde, le pilote espagnol est toutefois tombé sur un os nommé Lewis Hamilton. Pour sa première année en Formule 1, le Britannique débarque au sein de l’écurie qui l’a couvé depuis son plus jeune âge ce qui ne permet pas à Alonso d’être le numéro 1 incontesté dans la hiérarchie. Une situation conflictuelle va donc naître entre les deux champions qui ira jusqu’à la perte du titre puisque cette année-là c’est Kimi Räikkönen qui sera sacré. Interrogé sur cette lutte Zak Brown espère que les deux pilotes pourront de nouveau se confronter sur la piste, mais cette fois-ci avec deux monoplaces différentes.

« Quand on met deux lions dans la même cage, cela fait des étincelles »

« Ce qu’il y avait, c’était deux des meilleurs pilotes au monde qui voulaient désespérément battre l’autre et c’est devenu malsain. On a vu ce genre de choses avant avec Senna et Prost ou Piquet et Mansell. Quand on met deux lions dans la même cage, cela fait des étincelles. Parfois on arrive à gérer ce genre de choses, comme Mercedes l’a fait avec Lewis et Nico [Rosberg], bien que les tensions étaient intenses. Senna et Prost ont fini par se sortir de la piste avant que Prost ne quitte l’équipe. Lewis et Fernando sont devenus ingérables, ils étaient tous les deux jeunes et voulaient prouver ce qu’ils valaient », lance le patron de McLaren dans des propos rapportés par Nextgen-Auto.

Articles liés