Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Le grand danger qui guette la F1 …

Aux États-Unis, lors du dernier Grand Prix remporté par Lewis Hamilton, il n’y avait que 18 voitures sur la ligne de départ. Les petits écuries ont de plus en plus de mal à rivaliser…

Lewis Hamilton et Nico Rosberg sont toujours à la lutte pour le titre de champion du monde 2014. L’Anglais a 24 points d’avance sur l’Allemand avant le Grand Prix du Brésil, à Interlagos, prévu ce week-end. Le spectacle est peu présent cette saison en F1. Mercedes archidomine la saison. Se pose également le problème des petites écuries, qui ont de plus en plus de mal à survivre. Aux États-Unis, Caterham et Marussia ont notamment déclaré forfait.

Formule 1 : La belle anecdote footballistique de Fernando Alonso sur Jules Bianchi

UNE DOUZAINE DE VOITURES BIENTÔT SUR LA GRILLE ?

Les deux « petites » écuries ne sont pas les seules à avoir des problèmes financiers. Trois autres écuries, Sauber, Lotus et Force India avaient menacé de boycotter le Grand Prix des Etats Unis, faute d’accord sur les revenus commerciaux de la F1. Un accord a été trouvé in extremis avec la FIA (Fédération Internationale d’Automobile). Mais le problème pourrait resurgir. Les écuries ont de plus en plus de mal à survivre. La F1, comme elle organisée actuellement, prend le risque d’être limitée à 5 ou 6 grosses écuries dans quelques années. Et une douzaine de voitures seulement sur la grille…

Articles liés