Accès direct au contenu

Problèmes de riches

Torres ne va pas virer Drogba

Torres arrive, Drogba s'inquiète. Normal. Pousser sur le banc l'ivoirien pour installer Torres en pointe est une alternative. Ancelotti, lui, compte sur ses deux monstres d'attaque.

Fernando Torres quitte Liverpool pour Chelsea. 58 millions d’euros pour une transaction conclue dans les dernières heures du mercato. Les réactions affluent. Les supporters Reds s’indignent. Son maillot est brûlé sur la place publique. Du côté de Stamford Bridge, la mine est plus réjouie. Les fans des Chelsea salivent. Ancelotti, lui, souffle un bon coup. Ce renfort de poids ne sera pas de trop pour redonner des couleurs à des Blues biens pâles. Mais cette arrivée ne peut pas faire que des heureux. Drogba est l’un d’entre eux.

Une formule à deux attaquants de pointe ?

Chelsea dispose donc aujourd’hui de trois purs attaquants avec Torres, Drogba et Anelka (Oui Nico, on sait que tu aimes bien décrocher). Il n’y aura pas de place pour tout le monde. Ancelotti a apporté un début de réponse en conférence de presse. Après avoir encensé sa nouvelle recrue, « Torres peut jouer dans n’importe quelle équipe. Avec ses qualités, il n’aura aucun problème à s’adapter à l’équipe », le coach italien a tenu à montrer que sa confiance en Drogba était intacte : « Il n'aura pas de problèmes à jouer avec Drogba. Peut-être que nous allons jouer avec deux attaquants ensemble. Ce n'est pas un problème. »

Anelka peut chercher un nouveau club.