Accès direct au contenu

Special Clasico épisode 3

Schuster Gourcuff devrait changer dequipe

le10sport

Special Clasico, la suite. En Espagne, le « Schuster » comme on l'appelle est un coach atypique, redouté par les journalistes. Mais pour le 10 Sport, Bernd a été élégant.

Entraîneur du Real entre juillet 2007 et décembre 2008, Bernd Schuster est celui qui a ramené le titre de champion à Madrid en 2008. Il est aussi celui qui est parti avec un chèque de 4,5 millions d’euros d’indemnités six mois plus tard. Un personnage controversé donc…

Bernd Schuster, vous tenez-vous informé de ce qu’il se passe en L1 ?

Le championnat est très peu diffusé mais néanmoins, je peux voir leur match de Ligue des champions.

Que pensez vous du niveau ?

Je me garderai bien d’émettre un jugement étant donné que je ne regarde que très peu de rencontres de L1. Évidemment, il y a des joueurs intéressants à Lyon et à Marseille mais de là à donner un avis sur le niveau général…

Vous n’avez jamais été tenté de venir entraîner en France ?

Si ! Mais je n’ai jamais eu le moindre contact en fait… Pas un appel, rien !

Et si jamais un Président décroche son téléphone…

(Rires) En fait, le seul contact que j’ai eu, c’était avec le PSG. Mais j’étais joueur à l’époque… Mais je suis ouvert !

En tant qu’entraîneur, il y a des joueurs que vous surveillez particulièrement en L1 ?

Il y a des joueurs intéressants, il y en a toujours eu. Mais c’est un peu comme en Allemagne. On ne fait pas un grand championnat sans grandes stars… Robben à Munich ou Lucho à Marseille, ce n’est pas suffisant.

Comment jugez-vous le travail d’un Laurent Blanc par exemple ?

Blanc, je me rappelle bien de lui à Barcelone. Mais en tant que sélectionneur, selon moi ça va être difficile pour lui avec cette génération en équipe de France. Mais en ne grillant pas les étapes, il peut réussir.

Parmi cette génération, y-a-t-il un joueur qui vous impressionne ?

J’ai l’impression qu’aujourd’hui, cette génération est un peu plus en difficulté. Ils sont un peu à l’arrêt. Gourcuff ? Je pense qu’il devrait changer d’équipe. Une équipe plus forte que celle de Lyon, qui est peut-être le top en France mais loin derrière en Europe. Aux contacts des grands joueurs, il progressera.

Vous n’avez pas envie de prendre en main une sélection ? L’Allemagne pourquoi pas…

Je ne sais pas si c’est possible en Allemagne mais c’est vrai que j’y pense de plus en plus. Vivre une phase finale de Championnat d’Europe ou de Coupe du monde doit être fabuleux. J’ai eu une touche en Asie l’année dernière mais c’était trop tôt…

Vous savez mieux que quiconque qu’à Madrid, il ne suffit pas de gagner des titres, il faut aussi plaire. Et Mourinho peut ne rien gagner cette saison…

C’est LE grand problème de Madrid… Mais la gagne reste quand même au dessus de tout. Quant à Mourinho, c’est un type qui ne pense qu’aux résultats, aux titres. Quand il gagne, ça va. Mais si jamais il échoue, on ne peut pas dire que son football soit très spectaculaire… Il est donc dans l’obligation, plus que personne, de gagner.