Accès direct au contenu

Amitié franco-allemande

Real-Bayern : lanecdote croustillante de Lizarazu

Mercredi dernier, le Bayern Munich s’est défait du Real Madrid, à l’issue d’une série de penalties frissonnante. Bastian Schweinsteiger, auteur du dernier tir au but décisif, peut en témoigner.

C’était le grand objectif des deux formations. Oui, quand on s’appelle le Real, et que Mourinho est l’entraîneur, forcément, la Ligue des champions est une priorité. Pour le Bayern, c’est différent. Cette année est spéciale, puisque la finale de la compétition étoilée est programmée sur leur pelouse de l’Alianz Arena. Opposées en demi-finale, les deux formations se sont retrouvées à jouer leur saison à la loterie.

La pression à son paroxysme

Et la, forcément, au moment de tirer son penalty, et de se retrouver seul à onze mètres du portier adverse, les jambes tremblotent. C’était le cas pour Bastian Schweinsteiger, qui s’est présenté devant Casillas pour le but de la victoire. L’anecdote est racontée par Lizarazu, sur le tableau de Téléfoot : « Après le match, Bastian Schweinsteiger est venu me voir pour me dire qu’il avait perdu une coucougnette juste avant de tirer son tir au but ».

Une ablation plutôt bien gérée.