Accès direct au contenu

Coup de gueule

Pourquoi Guardiola va degommer Abidal

De retour de blessure, Eric Abidal a livré une prestation inquiétante face à la Bosnie, au sein de la charnière des Bleus. Le défenseur du Barça va réintégrer son club avec la peur au ventre.

Eric Abidal n’aime pas prendre des vents. Absent pour le match contre l’Albanie, le défenseur de l’équipe de France a fait son retour contre la Bosnie mardi soir au SDF et s’en est pris quelques-uns venant de Dzeko ou Misimovic. Pour ne citer qu’eux. Abidal, replacé en défense centrale aux côtés de Rami, avec qui il avait occupé la charnière des Bleus devant la Roumanie, a livré une bien pâle copie. Celle-ci peut s’expliquer, en partie, par son récent retour de blessure, une contracture au biceps fémoral de la cuisse droite chopée devant le Sporting Gijon.

Abidal n’était pas à 100%
Cette douleur n’a d’ailleurs pas fini d’embarrasser Abidal puisqu’il aurait trop forcé face à la Bosnie et pourrait donc l’avoir aggravée. A cause de ça, il craint de retourner à Barcelone, de peur de se faire gronder par son entraîneur Josep Guardiola. « Je ne préfère pas te dire comment je me sens physiquement, a-t-il expliqué à un journaliste du quotidien catalan Sport. Si je le dis, le coach ne sera pas content. Il faut dire que ça a été un match très dur face à Dzeko et Blanc voulait que je sois à 100%. Sur le coup, je voulais jouer, je me sentais bien. Mais en réalité, la douleur me lance un peu ». On comprend mieux pourquoi il a tiré la langue pendant 90 minutes.