Accès direct au contenu

Trop discrets

Özil Vs Ronaldo : le non duel

Özil Vs Ronaldo : le non duel

Pour cette première affiche de l’Euro 2012, tous les yeux étaient rivés sur les stars madrilènes. L’un trop discret, l’autre trop gourmand, peut mieux faire.

Sans doute, ce match est-il arrivé trop tôt. L’affiche tant attendue entre deux grands d’Europe n’a finalement pas séduite. La faute à deux équipes trop sérieuses, très bien organisées aussi. La faute, peut-être aussi, à ceux qui n’ont pas éclairé de tout leur talent, une rencontre serrée.

On pense tout de suite aux stars Madrilènes. Ronaldo bien sûr et Ozil côté allemand. Deux joueurs rayonnant en club cette saison mais pas décisifs ce soir. Gomez a pris toute la couverture laissant. Prenons Ozil d’abord, il a été combatif et vertueux dans son engagement pour le collectif mais jamais décisif là où l’équipe d’Allemagne l’attendait.

Ronaldo, pour sa part, l’a joué beaucoup trop perso. Dès le début du match, il a enchaîné les frappes lointaines alors qu’une ou parfois deux solutions s‘offraient à lui. Trop gâté à Madrid Cristiano ? C’est vrai, il fait ce qu’il veut en Espagne sans qu’aucun coéquipier ne lui reproche et la confiance le rend efficace. Là, c’est plus difficile dans un collectif encore en rodage. En seconde période, il a changé de stratégie pour devenir le passeur décisif qu’il peut être au Real. Dommage, ce sont cette fois ses coéquipiers qui ont pêché.