Accès direct au contenu

Ça chauffe

OM une baston evitee dans le vestiaire

La colère a grondé après la défaite de l'OM face à Arsenal. Particulièrement dans le vestiaire où les murs ont tremblé. Et encore, on est peut-être passé pas loin de l'irréparable...Décidément, chaque nouvelle information autour de l'Olympique de Marseille montre l'énorme tension qui plane actuellement sur l'OM. Il y a d'abord l'embrouille qui a opposé Mathieu Valbuena, qui a même proféré des insultes, à un supporter.Ensuite, nous évoquions ce matin la guerre Deschamps-Anigo qui semble être remise au goût du jour. Mais cela n'est rien à côté de ce qui a visiblement été évité dans le vestiaire après la rencontre face à Arsenal.Mandanda a gueulé C'est le quotidien La Marseillaise qui dévoile cette information. On savait qu'après la rencontre, les murs du vestiaire avaient tremblé avec notamment un Steve Mandanda qui a pris la parole pour fustiger la faute incompréhensible des joueurs pour le dernier but d'Arsenal. Mais on a falli monter d'un cran dans l'énervement. Le journal marseillais sous-entend en effet qu'on est passé tout près d'en venir aux mains ! « Ceux qui sont passés devant la porte du fameux vestiaire diront que cette colère a été sonore. Que Didier Deschamps n’a pas été le seul à donner de la voix. Que le sonore a même été proche de se concrétiser en des mouvements plus directs », écrit le journal. Une bagarre, il n'aurait manqué que ça pour faire définitivement exploser le vestiaire marseillais...