Accès direct au contenu

Toujours une Excuse

Mourinho se plaint du calendrier

On le sait maintenant, Mourinho a toujours une excuse à fournir après une défaite. Alors que les arbitres sont souvent la cible de ses critiques, c'est cette fois au tour des responsables de l'organisation des matchs d'être pris à parti.

Pour l’entraîneur du Real Madrid, une chose est sûre : son équipe n’aurait pas du jouer ce samedi. "Le calendrier est élaboré par des personnes qui savent ce qu’elles font. Ce n’est pas normal qu’après un match européen nous n’ayons pas joué dimanche. Ils font ce qu’ils veulent et les choses se passent de cette manière.", a-t-il déclaré un brin énervé.

Mais comme toujours, il reste évasif et ne veut pas laisser croire qu’il cherche des excuses pour justifier le nul concédé face au Deportivo la Corogne : "Je ne sais pas ce qui se serait passé si nous avions joué dimanche, mais il y a eu un résultat très juste. Nous avions eu un jour de repos, et nous nous sommes entraîné un jour… Demandez donc ce qu’ils en pensent aux spécialistes en biochimie et physiologie sportive", a lâché « El Mou. »

« Sept points c'est beaucoup »

Mais comme il l’a reconnu lui-même, "seul le résultat compte" et le Real a perdu 2 points hier soir quand le Barça s’imposait tranquillement face à Majorque (3-0). Le retard s’accumule et se porte désormais à sept unités. "Sept points, c’est beaucoup, mais mathématiquement parlant aucun résultat n’est définitif", tente de relativiser « The Special One », mais sportivement le Barça a encore montré sa supériorité sur le cador madrilène.