Accès direct au contenu

Tout était prêt

PSG : le sale coup de Berlusconi avec Thiago Silva

Silvio Berlusconi

Thiago Silva ne devrait finalement pas s’engager avec le PSG malgré un accord finalisé par les deux parties, mercredi. Encore une fois, Silvio Berlusconi a changé d’avis. Comme une douce vengeance envers Leonardo.

Mais pourquoi le PSG s’entête à négocier avec le Milan AC ? A deux reprises en six mois, le club lombard sera parvenu à tourner en ridicule le club de la capitale. Alexandre Pato et Thiago Silva ne devraient jamais devenir Parisiens… enfin tant que Silvio Berlusconi bafouera sa parole. La Stampa relate comment les négociations entre le PSG et le Milan AC ont échoué par la seule volonté du président lombard alors que les accords étaient noués.

Berlusconi en veut encore à Leonardo
Mercredi, les deux parties avaient balayé toutes les interrogations après près de 48 heures de négociations. Les contrats étaient rédigés par les avocats du PSG et du Milan AC, et le transfert de 46 millions d’euros n’attendait plus que la signature de Silvio Berlusconi, le président du Milan AC ayant au préalable accepté ce départ.

« Il Cavaliere » a finalement fait faux bond aux avocats, puis interrompu les discussions avec le PSG. En cause, les réactions enflammées des supporters et joueurs lombards mais aussi la rancœur tenace de Berlusconi envers Leonardo, qui avait quitté le Milan AC pour entraîner l’Inter Milan en 2010. Deux exemples de sales coups qui balayent sans doute les espoirs concernant la venue de Zlatan Ibrahimovic au PSG.