Accès direct au contenu

Tactique d’attente

PSG : Gameiro, victime de l’intox de Valence ?

Kevin Gameiro est peut-être un des rares joueurs que Carlo Ancelotti veut bien laisser partir cet été. Sauf que Valence semble déterminé à laisser trainer volontairement le dossier.

Kevin Gameiro va-t-il quitter le Paris Saint-Germain cet été ? Avec le recrutement de Lavezzi et d’un probable grand attaquant de pointe, le buteur parisien a clairement fait état à Carlo Ancelotti de ses envies de départ. Seulement voilà, pour le moment, rien ne bouge vraiment. Le LOSC, comme le 10 Sport vous l’avait dévoilé en exclusivité, a bien tenté sa chance, mais aurait désormais mis le dossier de côté, devant le manque d’intérêt du joueur pour le challenge lillois. Le FC Séville, comme l’indiquait la presse espagnole, a bien sondé le PSG pour un éventuel transfert en cas de départ de son buteur, Alvaro Negredo. Mais la piste la plus sérieuse mène bien au FC Valence. Le club valencian, et tout particulièrement Braulio Vázquez, le directeur sportif du club, reste grand fan du joueur. Seulement, pour l’instant, les négociations sont au point mort. Selon nos informations, Valence, qui avait formulé une première offre pas suffisante pour le PSG, devait en formuler une seconde plus proche de leurs attentes la semaine passée. Cela n’a pas été le cas.

Valence veut jouer la montre
Dans son édition du jour, le quotidien de Valence, SuperDeporte, apporte quelques éclaircissements sur le dossier. Du côté du club valencian, si Gameiro est la priorité absolue, les finances du club ne sont pas extensibles et la tentation de jouer la montre serait grande. SuperDeporte explique que si le PSG se montre aujourd’hui inflexible sur le montant du transfert de Gameiro (autour de 11 millions d’euros, son prix d’achat), l’agent du joueur aurait confié aux dirigeants de Valence qu’au moment où le Paris Saint-Germain parviendra à attirer le gros calibre offensif qu’il souhaite tant, le club de la capitale sera vraisemblablement disposé à négocier le prix de départ de Gameiro. Un renfort que le PSG espère officialiser rapidement. En outre, le buteur de référence, Roberto Soldado, est bel et bien présent, et Valence ne se sent donc pas dans l’urgence pour faire venir Gameiro, jugé comme son complément idéal. A Valence, on juge donc qu’il y a tout intérêt à jouer la montre pour pouvoir économiser quelques millions d’euros. Un jeu d’intox qui ne fait pas vraiment les affaires de Kevin Gameiro. Coincé par la lenteur de ces négociations, Gameiro doit bien avoir du mal à imaginer de quoi son avenir sera fait. On a connu plus rassurant...