Accès direct au contenu

Bad-boy jusqu’au bout

OM : La nouvelle qui pourrait refroidir larrivée de Barton

Joey-Barton

En contacts avancés avec l’Olympique de Marseille, Joey Barton reste dans le collimateur de la Fédération anglaise de Football qui ne le laissera pas partir aussi facilement.

Si la dernière journée de Premier League avait fait l’objet d’un magnifique suspens la saison passée, la rencontre entre le champion Manchester City et les Queens Park Rangers avait également été marquée par la violence inouïe de Joey Barton. Le bad-boy du football britannique s’était battu avec plusieurs Citizens (Tévez, Agüero et Kompany) avant d’être exclu par l’arbitre. Résultat des courses : 12 matchs de suspension et 93 500€ d’amende. Une sanction qui pourrait le suivre même s’il débarque prochainement dans l’Hexagone.

La FA contactera la LFP

The Sun annonce dans son édition du jour que la Fédération Anglaise (FA) serait prête à réclamer à la Ligue Française (LFP) le maintien de cette sanction en Ligue 1. Alors qu’il lui reste encore 11 matchs de suspension (NDLR : Il en a déjà purgé un à l’occasion de la 1ère journée de Premier League), l’Olympique de Marseille se retrouverait avec un sérieux problème sous le bras d’autant que l’on voit mal comment la LFP pourrait aller contre cette décision logique.

Faut-il privilégier la piste Mandjeck ?

Selon nos informations, Georges Mandjeck (23 ans) serait un profil marquant dans l’esprit de José Anigo à l’OM et souhaiterait vivement quitter Auxerre cet été : « Si je veux continuer à progresser, je ne dois pas rester à l'AJA », nous expliquait-il en juillet dernier. Seul bémol pour le club phocéen, il faudra sortir le chéquier pour attirer le Camerounais alors que Joey Barton avait pour avantage de débarquer sous forme de prêt. Quoi qu’il en soit, cette sanction devrait poursuivre l’Anglais encore un bon moment. N’en déplaise à l’OM. 

Par Guillaume de Saint Sauveur