Accès direct au contenu

Nouvelles ambitions

OL, PSG : Bisevac apporte la lumière sur son transfert

Une semaine après son arrivée à l’Olympique Lyonnais, Milan Bisevac fait le point sur les raisons qui l’ont poussé à quitter le PSG. Le Serbe affiche également ses ambitions sous ses nouvelles couleurs.

L’appel de Lyon

Barré par le recrutement de Thiago Silva, le statut d’Alex et le retour en forme de Mamadou Sakho, Milan Bisevac a finalement opté pour un nouveau challenge à l’OL. Toutefois, l’ancien Lensois gardera un bon souvenir de son unique saison passée sous les couleurs franciliennes : « Je ne regrette rien. Ça m’a fait plaisir de jouer dans cette équipe. Je suis fier de moi. Quand je suis arrivé au PSG, tout le monde m’imaginait remplaçant. J’ai tout donné, j’ai mouillé le maillot. Je ne me suis jamais caché. Je n’ai jamais triché », explique t-il dans les colonnes du Parisien. Mais cette concurrence grandissante a-t-elle été l’élément déclencheur qui a accédé son départ ?

« Pas peur de la concurrence »

Selon ses dires, Milan Bisevac n’a pas quitté le PSG en raison de l’embouteillage persistant en charnière centrale (Sakho, Lugano, Silva, Camara, Alex…) mais bel et bien pour le challenge proposé par Jean-Michel Aulas : « Je n’ai pas peur de la concurrence. J’ai confiance en moi. J’ai discuté avec les dirigeants, avec Leonardo. Lyon me proposait un contrat de quatre ans… L’OL est un grand club aussi. Il ne faut pas l’oublier. C’est celui qui a gagné le plus de titres ces dix dernières années ». Une soif de titres que le joueur de 28 ans tentera d’étancher dans les rangs lyonnais, même s’il tire de grandes leçons de son passage au PSG.

Paris, le début du changement

Alors qu’il n’avait connu que des clubs majeurs avant son arrivée au Parc des Princes, Milan Bisevac confirme qu’il jouera désormais dans la cour des grands. Une nouvelle dimension qui avait débuté il y a un an en débarquant dans la capitale en provenance de Valenciennes : « J’ai montré que je pouvais jouer dans un grand club. Pour ça, il faut bien sûr des qualités de joueur, mais aussi être mentalement très fort. Il faut démontrer à chaque match ce dont tu es capable. Je suis fier de ce que j’ai fait », confirme l’intéressé qui sera désormais un adversaire redoutable pour ses anciens partenaires.

Lovren-Bisevac, le tandem idéal ?

Interrogé sur son duo à venir avec Dejan Lovren, l’autre star défensive de l’OL, Bisevac précise qu’il se réjouit d’évoluer aux-côtés de l’international croate : « Dejan est très sympa. On parle la même langue, ça facilite les choses. On s’entend bien et tout le monde dit qu’on va jouer ensemble, mais il y a quand même d’autres défenseurs, alors il nous faudra gagner notre place […] On a une bonne équipe. On peut concurrencer le PSG, mais si on finit sur le podium, ce sera déjà bien. Notre objectif, c’est de retrouver la Ligue des champions ». Les bases sont posées pour la nouvelle recrue lyonnaise, qui espère symboliser le renouveau du club rhodanien.

Par Guillaume de Saint Sauveur