Accès direct au contenu

On est fixés

OL Lacombe : « Bastos sera lyonnais cette saison »

Michel-Bastos

Bernard Lacombe fait le point ce vendredi soir sur les derniers dossiers chauds du mercato. Alors que le départ de Lloris vers Tottenham semble acté, le conseiller du président Aulas confirme notamment que Bastos ne quittera pas l’OL.

Bastos, c’est mort

Interrogé au micro d’OL TV, Bernard Lacombe évoque point par point les rumeurs concernant l’Olympique Lyonnais sur ce marché des transferts. Annoncé sur le départ vers Fulham, Michel Bastos restera finalement du côté de Gerland : « Bastos sera Lyonnais... demain soir, et la saison prochaine ». Le conseiller de Jean-Michel Aulas ne pouvait pas être plus clair, alors que le Brésilien était annoncé en partance pour Londres après avoir fait faux bond à Al-Aïn.

Fulham vise également...Gomis

Après Fenerbahçe ou encore le Rubin Kazan, Fulham aurait également tenté sa chance avec Bafetimbi Gomis. Un intérêt qui a le mérite de faire sourire le dirigeant rhodanien : « Bafé a eu une proposition de Fulham, on a l’impression qu’ils sont sur tout le monde », annonce Lacombe qui ne semble pas convaincu par le départ de l’ancien Stéphanois outre-manche.

Lisandro n’a rien avec l’Inter

Comme la rumeur l’expliquait plus tôt dans la journée, l’Inter de Milan aurait eu plusieurs vues sur Lisandro Lopez. Une information fausse selon Bernard Lacombe : « Pour Lisandro, rien. On a parlé de l’Inter milan, mais rien ». L’attaquant argentin devrait donc, sauf véritable surprise, rester au club cette saison.

« Pas sûr que le mercato soit terminé... »

Faut-il s’attendre à de nouvelles arrivées à l’OL avant le 4 septembre (date de la fin du mercato en France) ? Pour Bernard Lacombe, il pourrait même s’agir d’une nécessité : « Ce mercato est surprenant. Est-ce terminé ? Pas sûr, on va essayer de faire un ou deux joueurs, au milieu de terrain. Car on est juste avec Gonalons, Fofana, Gourcuff, et après ce ne sont que des jeunes comme Reale. Si on peut trouver un joueur dans ce registre de 6/8, c’est bien. Français ? Pas sûr, mais ce sont de jeunes joueurs. S’ils jouent en Ligue 2 ? Joker ! ». En attendant, les grandes manœuvres continuent un peu partout autour de l’effectif olympien qui n’est pas à l’abri d’un départ surprise.