Accès direct au contenu

Foot - Mercato - RC Lens

Mercato - RC Lens : « Le temps de l’exode des jeunes talents à Lens est révolu »

Gervais Martel et Hafiz Mammadov, RC Lens

Dans le cadre de ses vœux adressés aux forces vives du RC Lens hier soir, Gervais Martel a dressé un portrait de la nouvelle politique sportive du club nordiste.

Le RC Lens serai-t-il prochainement de retour aux affaires parmi l’élite du football français. Actuellement deuxièmes du classement de Ligue 2 derrière le FC Metz, le club artésien est en tout cas clairement dans les temps de passage et figure parmi les favoris à la montée en Ligue 1 cette saison. Présent au stade Bollaert pour adresser ses vœux à l’ensemble des salariés, supporters et partenaires du club, le président lensois Gervais Martel en a profité pour clarifier certains points.

« ON A ALLUMÉ UNE ALLUMETTE, ET BOLLAERT S’EST EMBRASÉ »

« Quel plaisir d’être avec vous car 2013 ne fut pas facile. On s’est maintenu, c’était l’essentiel. Merci Eric Sikora ! Derrière est arrivé Hafiz Mammadov. Ça a été un moment extrêmement important, le moment de la reconquête. Sans un actionnaire principal déterminé et ayant de l’argent, Lens aurait eu des difficultés dans les prochaines années. Sur le plan sportif, nous avons passé une première partie de saison sympa en espérant que la 2e le soit tout autant. À cette occasion, tout le monde a retrouvé le Lens qu’on aime, un Lens conquérant, un Lens qui fait confiance aux jeunes et un Lens qui va vers l’avant et a réussi à reconquérir son public. Ce public est essentiel tout comme les partenaires et les collectivités. On a allumé une petite allumette et, de suite, Bollaert s’est embrasé. L’enceinte frôle les 30 000 spectateurs de moyenne même en Ligue 2. Ce début de saison confirme nos attentes. Avec toutes nos valeurs, nous pouvons dire que ce RC Lens est un club fabuleux», a-t-il déclaré à l’assemblée.

« LES JEUNES SONT NOTRE AVENIR, ÇA N’A PAS DE PRIX »

« J’ai confiance car je sais que le groupe sportif fait un boulot exceptionnel avec des joueurs concentrés sur l’objectif. Les jeunes sont aussi notre avenir, ça n’a pas de prix. C’est aussi une politique que l’on mène avec Hafiz Mammadov. La période de l’exode des jeunes talentueux est révolue. On veut amener le club au haut niveau sans faire de folie et en ne lâchant rien. On va se battre match après match. Le nouveau livre de Lens est en pleine écriture et nous ne manquerons pas d’encre. Le plus important, c’est l’équipe, le staff. Ils font battre le pouls du club et enclenchent la réussite. Nous sommes attendus partout car on a gardé une image même dans les années difficiles. Mais on va faire face et on va y arriver », a-t-il ajouté.

Articles liés