Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : «Rabiot, il va finir à Sochaux…»

A 16 ans, Brvmsoo la Deb vient de sortir son premier album, « Voilà ». Passé par les catégories jeunes du PSG, le Kylian Mbappé du Rap Français reste un fondu du foot et ne rate jamais une occasion d’en parler.

C’est par la fenêtre du web que Brice Campbell, alias Brvmsoo La Deb, a fait une entrée fracassante dans le monde du rap français. Avec son morceau « La Deb », il a perforé la toile avec plus de 10 millions de vues sur YouTube en quelques mois. Depuis, le succès ne cesse de grandir. Tous ses clips cartonnent et la sortie de son premier Album, « Voilà », sent le succès à plein nez. La particularité de ce gamin venu de Nanterre ? Il n’a que 16 ans. « On me parle systématiquement de mon âge, tout le temps, souffle Brvmsoo (ça se prononce « Bramso »). Bien sûr que ça me rend ouf ! Je suis conscient que c’est ce qui me permet de me démarquer des autres mais au bout d’un moment, ça pose vraiment problème ». Pourtant, ses fans le savent qu’il ne faut pas s’aventurer sur le terrain de sa précocité : « Comme Mbappé, tu me parles pas d’âge » dit-il dans son morceau « Comme avant ». Une simple référence au ballon rond ? Oh non… « Je suis un dingue de foot (rire) ».

« Je suis plus le Lionel Messi du rap »

L’histoire d’amour avec le foot a commencé très tôt. Sous les couleurs du PSG, de la catégorie U6 à U10, puis avec le Racing Club de Paris, jusqu’en U17. Ses références : « Samuel Eto’o, Zlatan (Ibrahimovic), Mario Balotelli et Daniel Sturridge. Ce genre de petit joueur, des attaquants comme on aime ». Et pour jouer la comparaison à fond, Brvmsoo n’y va pas par quatre chemins : « Moi, je suis plus une sorte de Lionel Messi du rap. Le talent, la technique ». S’il lui reste encore un peu de chemin pour gagner autant de disques d’or que l’Argentin n’a de Ballon d’Or, « La Deb » est déjà parfaitement lancé dans sa prometteuse et jeune carrière.

« Je veux le même salaire que Yann M’Vila »

Déterminé à percer dans l’impitoyable milieu du rap, Brvmsoo a déjà cerné tous les codes et les maîtrises avec une dextérité parfois impressionnante pour son âge. Ses clips en témoignent, ce gamin-là à un univers et des idées plein le coffre. Outre le football, l’argent est une thématique qui revient souvent dans ses textes : « Faire plus de bénéfice que la vieille, le seul objectif c’est l’oseille » ; « Dans cette vie-là, je veux le même salaire que Yann M’Vila ». L’intéressé confirme : « Sans argent dans ce monde, tu ne peux pas réussir grand-chose. C’est vrai que depuis que les choses tournent bien pour moi, ça devient un centre d’intérêt. Parce que je veux mettre les miens, ma famille, à l’abri, dès que possible. Je le revendique dans mes sons. L’argent n’est pas un problème quand tu sais exactement ce que tu veux en faire ». Pour autant, l’artiste qui vise un BEP gestion-administration n’est pas prêt à tout pour réussir quand on lui demande s’il kifferait d’être le prochain Vegedream pour la prochaine victoire des Bleus, à l’Euro 2020 : « Ah non, quand même pas (rire). Ok pour gagner l’Euro mais en faisant du Brvmsoo ».

« Paris peut aller au bout cette année »

La tête très bien vissée sur les épaules, sans oublier d’être un gamin de 16 ans qui tourne tous ses clips dans sa cité Pablo-Picasso « pour faire kiffer » ses potes, parfois le temps de quelques heures, Brice voit l’avenir avec un grand A. Pour lui, comme pour le PSG. Hé oui, le football n’est jamais très loin quand on installe un dialogue avec La Deb : « Moi je pense que Paris peut aller au bout cette année. Taper Manchester United, c’est fort. Ils sont solides, très solides. Même si Neymar… Contre Nantes, il sort le gros match mais contre les grands, il est rarement présent. On attend de lui qu’il soit tout le temps performant, comme Mbappé. Ouais, je pense que cette année, ça peut aller au bout. Mais seule crainte, c’est que Paris croise Barcelone. Le reste… » En orientant le viseur sur le prochain mercato du PSG, Brvmsoo en profite pour passer commande. Le 10 Sport révèle que Paris a réactivé la piste Kanté : « Ah oui, N’Golo, c’est parfait. C’est LE joueur qu’il faut. Tu l’associe avec Verratti et Draxler au milieu, t’es très bien. Ou même Marquinhos ! Kanté, c’est un grand oui ». En revanche, pour Adrien Rabiot (qui partira libre en fin de saison), c’est un non : « Mais qu’est-ce qu’il fait, lui ? Je pense vraiment qu’il fait n’importe quoi. Il était bien à Paris, il avait sa place, pourquoi faire ça ? Rabiot, il va finir à Sochaux, il ne va pas comprendre… »