Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Le fair-play financier est déjà un lointain souvenir pour le PSG...

Longtemps menacé par le fair-play financier, le Paris Saint-Germain voit clairement s’éloigner le danger du gendarme européen du football. Analyse.

Depuis son mercato historique réalisé en 2017 avec plus de 400M€ dépensés pour attirer Kylian Mbappé et Neymar, le Paris Saint-Germain est continuellement sous la menace du fair-play financier. L’été dernier, Antero Henrique avait réussi à vendre pour plus de 60M€ Avant le 30 juin afin de rester dans les clous du gendarme financier européen. Cette saison, la tâche était moins rude, mais là encore la menace aurait rapidement été écartée.

La vente des Titis permet d’écarter la menace du FPF

En effet, le PSG a décidé de mettre en vente ses Titis, et cela sera suffisant pour éloigner le danger du fair-play financier. Ainsi, Moussa Diaby, en s’engageant avec le Bayer Leverkusen, va rapporter 15M€ au club de la capitale tandis que la vente de Timothy Weah au LOSC est également en bonne voie pour près de 10M€. Stanley Nsoki est également annoncé sur le départ. Bref, avant de dégraisser de manière importante, le PSG vend certains jeunes joueurs, ce qui suffira à être en conformité avec le fair-play financier avant le 30 juin.