Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Une nouvelle polémique autour de Doria ?

Alors que Doria s’est engagé avec l’Olympique de Marseille en septembre 2014, le club de Botafogo n’a toujours pas reçu le moindre euro de la part de l’OM dans le transfert du Brésilien.

Mis à l’écart par Marcelo Bielsa lors de son arrivée à l’Olympique de Marseille, Doria n’a pas disputé la moindre minute avec l’équipe première marseillaise. L’obstination de l’Argentin a donc poussé les dirigeants olympiens à céder le défenseur brésilien au club de Sao Paulo, sous forme de prêt. Toutefois, le média brésilien Lance!Net révèle que le transfert de Doria vers la cité phocéenne n’a toujours pas été réglé.

BOTAFOGO N’A TOUJOURS PAS REÇU D’ARGENT

Effectivement le média brésilien annone que l’ancien club de Doria, Botafogo n’a toujours pas reçu le moindre centime concernant le transfert du défenseur, en septembre 2014. Une situation qui agace le président du club brésilien : «Il se trouve que la façon dont le Botafogo a décidé d'accepter l'argent, la première tranche d'un an après le transfert, était absolument atypique. Nous essayons de comprendre les raisons pour cela. Le joueur est déjà à São Paulo, Botafogo n'a pas reçu un sou dans cette histoire. Nous essayons de déterminer les conditions de cette négociation. Botafogo a six millions d'euros à recevoir, mais n'a pas encore reçu quoi que ce soit », a déclaré Carlos Eduardo Pereira.

DORIA ET LA GUERRE LABRUNE-BIELSA

Récemment Doria s’était exprimé sur son passage sur la Cannebière. Ce dernier avait alors réfuté la thèse de victime de la guerre Bielsa-Labrune : « Non, je ne crois pas à cette théorie. Je n'ai pas joué, car l'entraîneur estimait avoir de meilleures options. C'est aussi simple que ça (…) Un joueur doit comprendre qu'il peut être la première option d'un entraîneur comme la dernière. Ça fait partie du métier. Il y avait d'autres joueurs à mon poste et le coach avait le droit de les choisir s'il considérait que c'était mieux », avait-il confié.

Articles liés