Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM/RC Lens/Rennes : Le flou persiste autour de l’avenir de Delort !

Annoncé sur le départ depuis de longues semaines, Andy Delort est toujours présent à Tours malgré un accord avec le club de Wigan. Une situation évoquée par Jean-Marc Ettori.

Depuis le début du mercato, le nom d’Andy Delort est régulièrement associé à de nombreux clubs européens. Annoncé en Espagne, le joueur de Tours devait finalement s’envoler vers l’Angleterre. A quelques jours de la fin du mercato, son départ semblait acté. Le Français était tombé d’accord avec Wigan. Néanmoins, le président du club de Ligue 2 a tenu à calmer toutes les rumeurs concernant un éventuel départ.

« ON EST TRES LOIN DU COMPTE »

Du côté de Tours, le départ de Delort est le principal dossier en cette fin de mercato. Dans des propos accordé à La Nouvelle République, Jean-Marc Ettori s'est ainsi exprimé concernant un possible départ vers Wigan qui poursuit les discussions avec le club comme nous l'avons révélé : « On est très loin du compte. Et la dernière offre de Wigan ne convient pas. D'autant que j'en ai d'autres sous la main. J'ai dit que lorsque ce sera fait, on communiquera sur le site du Tours FC. Il ne faut pas tenir compte de toutes ces prétendues infos qui sortent tous les jours sur les réseaux sociaux (…) En Angleterre, ils appellent ça plus justement le money-time. Je vois bien le jeu de certains clubs qui savent qu'on a besoin d'argent et qui pensent qu'on va craquer ». Selon nos informations, Wolverhampton est également dans la course.

« PAS QUESTION DE LE BRADER »

Le président de Tours a ensuite continué : « Je l'ai dit : il y a un juste prix. Andy Delort a une valeur sportive indéniable et il n'est pas question de le brader. Ce serait d'ailleurs lui manquer de respect que de le vendre pour une bouchée de pain (…) Wigan peut traiter directement avec nous. Ce n'est pas à l'agent belge de Delort ou d'autres de son entourage de parler pour nous. On ne nous forcera pas la main, ça c'est clair. On veut me faire passer pour un naïf ou quelqu'un qui bloque l'affaire parce que nos prétentions seraient trop élevées. Moi, je viens de voir le transfert de Sakho pour 5 millions. Il ne me semble pas que Delort vale moins ». A quelques jours de la fin du mercato, Delort pourrait donc rester. Ce à quoi Ettori à répondu : « Et bien, il restera chez nous et j'assumerai financièrement. C'est une question de principe »

Articles liés