Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Quand Mancini aurait pu plomber Bielsa avec…

Fraîchement arrivé dans les rangs de l’OM, Lassana Diarra était libre de tout contrat et aurait très bien atterrir au sein d’une autre formation européenne durant ces derniers mois comme le raconte en détail son agent.

« Je suis content. Ça faisait un petit moment que je n’avais pas joué. Maintenant, mes problèmes sont réglés. Je suis très content d’être à l’Olympique de Marseille et j’espère que ça va bien se passer », lâchait Lassana Diarra vendredi après son arrivée officielle à l’OM. Interrogé dans les colonnes de France Football ce mardi, son agent Meissa N’Diaye revient sur l’épisode Inter Milan il y a quelques mois, où l’ancien joueur du Real Madrid aurait pu atterrir puisqu’il aurait figuré parmi les priorités de Roberto Mancini à son arrivée en novembre 2014.

« INCROYABLEMENT COMPLIQUÉ DE SE METTRE D’ACCORD »

« Le Lokomotiv avait souhaité forcer Lassana à réduire son salaire de 50 %, ce qui arrive très souvent en Russie », explique dans un premier temps l’agent de Lassana Diarra. Un contexte qui avait donc poussé l’Inter Milan à bouger sur ce dossier : « Mais ce fut incroyablement compliqué pour le club milanais de se mettre d’accord avec le Lokomotiv. Ensuite, les dirigeants de l’Inter ont essayé d’avoir un document de la FIFA attestant que Lassana était bien libre. Mais personne ne leur a répondu. Puis, à deux reprises, la FIFA n’a pas homologué le contrat avec l’Inter. Il avait été dit au club italien que s’il faisait signer le joueur, il aurait pu être tenu responsable solidairement des potentielles sanctions à l’encontre de celui-ci », poursuit N’Diaye.

« IL AVAIT DES PROPOSITIONS PLUS INTÉRESSANTES »

Vincent Labrune, le président de l’OM, s’est d’ailleurs félicité d’avoir raflé la mise avec Lassana Diarra qui était très courtisé : « Réussir à faire venir Lassana à Marseille, c'est un coup énorme. On parle quand même d'un joueur qui a évolué à Arsenal, à Chelsea et au Real Madrid. Et il avait des propositions nettement plus intéressantes financièrement de Fenerbahçe par exemple ou même d'un top-club anglais, qualifié en Ligue des champions ».