Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : L’agent d’une recrue de Bielsa pousse un coup de gueule !

Romain Alessandrini, OM

Barré par la concurrence, Romain Alessandrini ronge son frein sur le banc des remplaçants et s’interroge sérieusement sur la suite de sa carrière à l’OM.

Depuis deux mois et l'arrivée de Lucas Ocampos, Romain Alessandrini n'a disputé que trois matchs sous la tunique de l’OM. Le premier à Rennes le 7 février, où il fut sorti à la mi-temps par son entraîneur alors que le score était en faveur des Bretons. La suite ? Deux entrées successives fin février : à Saint-Etienne avec deux passes décisives pour Michy Batshuayi et face à Caen au Stade Vélodrome. Et puis plus rien ! Une situation que son agent, Yvan Le Mée, a bien du mal à comprendre.

« AVEC L’ARRIVÉE D’OCAMPOS, IL SE RETROUVE QUATRIÈME »

« La dernière fois qu'il a joué, à Saint-Etienne, il est rentré trente minutes, il me semble qu'il a mis deux caviars. Depuis, l'avez-vous vu jouer une minute ? Non ? Moi non plus, a-t-il lancé dans un entretien accordé au Phocéen. À droite, quand Thauvin n'était pas bon, et dieu sait s'il n'a pas été bon, il ne l'a jamais mis dedans. Je n'ai jamais vu un entraîneur protéger un joueur comme ça. Avec l'arrivée d'Ocampos, il se retrouve quatrième. »

« SI BIELSA RESTE LÀ, ON SE POSERA LA QUESTION »

« Si Bielsa reste là, on se posera la question, poursuit Yvan Le MéeS'il reste et qu'il dit : "Je n'ai plus Ayew, c'est Romain le titulaire"... Le débat sera dans un mois et demi. Va-t-il jouer d'ici un mois et demi ? Dix minutes ? Un match titulaire ? Il n'a pas enchaîné deux ou trois matchs titulaires sur le côté gauche, son poste. Non, il veut se battre s'il a les armes. Maintenant, si tu as un tank et que l'autre a des ciseaux, et que tu perds quand même à la sortie, ça ne sert à rien de te battre contre une montagne », a-t-il conclu. 

Articles liés