Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Manchester United

Mercato - Manchester United : Ce joueur qui se dit ravi d’avoir quitté Van Gaal et les Red Devils !

Critiqué du côté de Manchester United, Tom Cleverley espère relancer sa carrière à Aston Villa et ne pense pas revenir au sein des Red Devils.

Grand espoir du football anglais au poste de milieu de terrain, Tom Cleverley est tombé dans l’oubli depuis quelques saisons. L’international britannique a été la cible de plusieurs critiques l’année dernière de la part des supporters mancuniens, qui clamaient haut et fort que le joueur de 25 ans n’avait pas le talent suffisant pour évoluer au sein d’une équipe du standing de Manchester United. Poussé vers la sortie par Louis Van Gaal, le natif de Basingstoke a décidé se relancer du côté d’Aston Villa.

« JE N’IMAGINE PAS REJOUER POUR MANCHESTER UNITED UN JOUR »

Formé à Manchester United, Tom Cleverley compte bien tourner la page mancunienne. Désormais prêté à Aston Villa, le milieu de terrain a avoué être content d’avoir quitté Old Trafford. « Je suis heureux de m’échapper de toute cette négativité qui m’entourait » a-t-il déclaré dans des propos rapportés par le Daily Mail. « Quand un footballeur est critiqué par ses propres fans, il peut se sentir blessé, mais ça m’a forgé un fort caractère. Dès que Manchester United ne gagne pas de trophées, les joueurs en prennent pour leur grade. Etant donné que je suis en fin de contrat à la fin de la saison, si je dois être honnête, je ne m'imagine pas rejouer pour le club un jour ».

« UNE SAISON DÉCEVANTE NE VOUS TRANSFORME PAS EN MAUVAIS JOUEUR »

Désormais à Villa Park, Tom Cleverley a bien l’intention de retrouver la confiance afin de redevenir le grand espoir qu’il était il y encore quelques saisons. « Une saison décevante ne vous transforme pas en un mauvais joueur » a expliqué le joueur formé à Manchester United. « J’ai quand même gagné une Premier League et j’ai 13 sélection nationales au compteur. Le football est un jeu d’opinion, vous ne pouvez pas plaire à tout le monde. Pour moi la seule opinion importante est celle de l’entraineur pour lequel je joue ».

Articles liés