Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Bayern Munich

Mercato - Bayern Munich : Ce club que Pep Guardiola se verrait bien entraîner un jour…

Pep Guardiola, Bayern Munich

Alors que Pep Guardiola est assis depuis de nombreux mois maintenant sur le banc du Bayern Munich, un livre consacré à l’entraîneur catalan en dévoile plus sur son passé… et son avenir.

Entraîneur mythique du FC Barcelone, où il a tout gagné lors de son passage de 2008 à 2012, Pep Guardiola a décidé de changer d’air en prenant une année sabbatique puis en rejoignant le Bayern Munich à l’été 2013 pour prendre la succession de Jupp Heynckes. S’il a écrasé la Bundesliga lors de sa première saison sur le banc bavarois, l’entraîneur espagnol a vécu une cruelle désillusion en Ligue des Champions (étrillé en demi-finale face au Real Madrid). Il continue néanmoins de garder une cote très élevée de l’autre côté du Rhin.

« J’AIME CETTE ATMOSPHÈRE, JE ME VERRAIS BIEN ENTRAÎNER ICI UN JOUR »

Dans un livre intitulé « Pep confidential », le journaliste espagnol Marti Perarnau (qui a suivi Pep Guardiola tout au long de la saison dernière) dévoile les coulisses de son arrivée en Bavière. Or, le Daily Mail, qui révèle quelques extraits du livre, souligne que Pep Guardiola se verrait bien un jour entraîner… Manchester United ! L’anecdote révélée remonte au 4 mai 2011. Au lendemain de la qualification du Barça pour la finale de la Ligue des Champions au détriment du Real Madrid de José Mourinho, Pep Guardiola est allé superviser l’autre demi-finale entre Manchester United et Schalke 04 à Old Trafford. Impressionné par l’ambiance du Théâtre des Rêves, le Catalan aurait alors glissé à son homme de confiance, Manel Estiarte : « J’aime cette atmosphère. Je me verrais bien entraîner ici un jour », a-t-il déclaré.

QUAND LE BAYERN MUNICH ET GUARDIOLA DISCUTAIENT… EN 2011

Par ailleurs, Pep Guardiola raconte également dans son livre sa première rencontre avec Uli Hoeness et Karl-Heinz Rummenigge, en juin 2011, alors qu’il était encore sous contrat avec le Barça. « On était là pour un match amical contre le Bayern et on a rencontré Kalle (Rummenigge) et Uli (Hoeness) pour une discussion. Je leur ai dit combien j’admirais leur équipe actuelle et leur club. Ca a toujours été l’un des grands clubs du football européen. Mais je n’avais jamais pensé entraîner ici un jour. Je n’y pensais même pas. Je n’étais certainement pas en train de leur proposer mes services. Le fait que j’ai fini par signer au club quelques années plus tard a juste été une ironie du sort », a-t-il raconté.

Articles liés