Accès direct au contenu

Foot - Mercato - ASSE

Mercato - ASSE : Cet attaquant stéphanois qui rêve de l’Angleterre

On parle beaucoup d’un départ de Max-Alain Gradel de Saint-Etienne cet été. La destination qui revient le plus souvent est l’Angleterre, ancienne terre d’accueil de l’international ivoirien.

Max-Alain Gradel est à créditer d’une très bonne saison sous les couleurs de Saint-Etienne, étant souvent l’élément déclencheur de plusieurs actions clés des Verts. Arrivé à Geoffroy Guichard à la toute fin du mercato à l’été 2011, en provenance de Leeds United, le milieu de terrain pourrait bien faire le chemin inverse et rallier l’Angleterre, ou il a passé plus de 6 ans outre-Manche.

« IMPRESSIONNÉ PAR SON PASSAGE À LEEDS »

Tra Desmond, l’agent du joueur ivoirien, a tenu à mettre les choses au clair. Au micro de Sky Sport, il a souligné l’affection que son protégé portait pour le championnat anglais, dans lequel il a évolué de 2007 à 2011, obtenant même un titre de meilleur joueur de l’année lors de sa dernière année en Albion, sous les couleurs de Leeds United. « Max a été un joueur clé pour Saint-Etienne cette saison et il est naturel qu'il ait attiré l'attention de clubs un peu partout. Il serait ouvert pour jouer en Premier League si cette opportunité se présentait. Il a été impressionné durant son passage à Leeds et le style de jeu dans ce pays convient parfaitement à son jeu » a déclaré son agent à la télévision britannique. « Il est aujourd'hui membre permanent de la sélection ivoirienne. Il attend avec impatience d'aider son équipe cet été durant la Coupe du monde au Brésil, après avoir aidé Saint-Etienne a assuré son avenir européen pour la saison prochaine ».

PAS CONTRE UN DÉPART

Dernièrement l’international l'attaquant de l'ASSE s’est exprimé sur les rumeurs de transfert le concernant, ne fermant pas la porte à un éventuel départ. Mais il l’avoue lui-même, ce n’est pas sa principale préoccupation, puisque il se dit concentré et tourné exclusivement vers le Mondial à venir, qu’il jouera sous les couleurs de la Côte d’Ivoire. « Ce n’est pas facile mais ça fait partie de mon métier. Il faut savoir faire la part des choses » a expliqué Max Gradel. « Le Mondial, c’est après la saison. Elle n’est pas encore terminée. L’important, c’est de rester concentré ».

Articles liés