Accès direct au contenu

Foot - Mercato - ASSE

Mercato - ASSE : Cet ancien du club qui se prononce sur la succession de Ruffier !

Alors que Stéphane Ruffier pourrait finalement quitter l’ASSE en juin, Baptiste Valette, ex-portier des Verts, se prononce sur le possible départ du gardien N°1 du club.

Et si Stéphane Ruffier quittait finalement l’ASSE en juin après sept saisons de bons et loyaux services ? La question reste dans l’air du temps, lui qui pourrait en effet afficher certaines envies d’ailleurs l’été prochain. Invité par Poteaux-Carrés à s’exprimer sur l’après-Ruffier, Baptiste Valette, ancien gardien du club (2013-2015), évoque la possibilité de voir Jessy Moulin ou Anthony Maisonnial assurer la succession du dernier rempart des Verts.

« Est-ce que Jessy Moulin sera l'avenir de Saint-Étienne ? »

« Jessy, sur tous les matchs qu'il a faits ces derniers temps, s'est montré compétitif. Ce qui a été très dur pour lui, c'est qu'il n'y a pas eu d'enchaînement : il a été compétitif sur des moments où on l'a sollicité un peu à la dernière minute. Moi, il m'a toujours impressionné même, si les deux années où j'y étais, il a peu joué de matchs. C'est un gardien qui n'a jamais lâché le morceau, toujours très sérieux aux entraînements. Depuis que je suis parti, il a plus joué et, oui, il m'a impressionné. Après, est-ce que ce sera l'avenir de Saint-Étienne, je ne sais pas parce que Jessy a 31 ans, il commence à avoir un âge avancé. Si Saint-Étienne commence à s'installer dans un projet, ils vont peut-être chercher un profil de gardien plus jeune, mais je ne sais pas. Maisonnial ? l s'entraînait avec nous, c'est un gardien qui a énormément de potentiel. Après, la Ligue 1, c'est un niveau compliqué. Jouer dans un club comme Saint-Etienne, il faut « les avoir bien accrochées », je pense. Il est jeune encore, mais on peut voir, dans le foot, des gardiens comme Alban Lafont qui ont commencé hyper tôt et qui ont très vite pris leurs marques. Il a les qualités pour jouer à un bon niveau. Après, est-ce qu'il tiendra son rang à Saint-Étienne ? Si un jour, il a sa chance, il faudra qu'il le montre », confie-t-il.

Articles liés