Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

EXCLU – Mercato – PSG : Neymar, dans les coulisses du transfert du siècle (partie II)

Dans Le 10 Sport, en kiosques ce jeudi, nous vous dévoilons les coulisses du transfert du siècle avec l’arrivée de Neymar au PSG pour 222 millions d’euros. Après les premiers contacts de l’été 2012 et la première offensive de 2016, voici les coulisses des derniers mois, qui ont tout changé.

2016-2017 : Paris vigilant …

Neymar s’interroge de nouveau sur son avenir à Barcelone, et ce malgré sa prolongation récente. Très rapidement, l’information circule à nouveau au sein de la direction parisienne qu’il existe peut-être une ouverture sur Neymar pour juin 2017. Mais cette fois, comme Le 10 Sport le révèle à l’époque, le club de la capitale décide d’agir différemment. Bien sûr, la perspective de recruter Neymar l’intéresse toujours et le PSG veille de près sur l’évolution du dossier. Mais cette fois, les dirigeants parisiens décident de ne rien faire tant que Neymar ne s’est pas franchement positionné pour venir. Le message est donc passé discrètement dans le courant de la saison que Paris reste susceptible de faire une offre si la star brésilienne apporte des garanties sur son envie de quitter Barcelone

Été 2017 : Le coup fatal

Tout le printemps du FC Barcelone a été animé par la question de la nouvelle prolongation de Lionel Messi. Un accord de principe semble d’ailleurs plus ou moins trouvé au moment où la saison se termine. Neymar a donc la confirmation de ce qu’il pressentait : le Barça ne veut pas faire sans son Argentin et il est promis à un statut de numéro deux pendant de longues années encore. L’attaquant brésilien décide donc que c’en est trop et il exprime clairement à son entourage d’activer les contacts en vue d’un départ. Chelsea est le premier club à dégainer. Mais rapidement, le club londonien réalise qu’il n’a pas les moyens financiers de boucler l’opération avec le fair-play financier. Logiquement, le père du joueur reprend contact avec le PSG. A-t-il apporté des garanties sur la volonté de son fils ? S’est-il montré convaincant ? Toujours est-il qu’Antero Henrique, le nouveau directeur sportif du club, qui avait fixé trois priorités pour le mercato estival (Mbappe, Neymar et Cristiano Ronaldo), saisit immédiatement l’opportunité. Le 1er juillet, Antero Henrique fait appel aux services d’un intermédiaire proche et en qui il a toute confiance : le très expérimenté Pini Zahavi. Ce dernier prend rapidement la discussion en main avec le clan Neymar pour savoir s’il y a moyen d’avancer concrètement et à quelles conditions. Il transmet les informations à Antero Henrique qui ensuite fait valider par les Qataris, qui évaluent également quelle est la façon la plus efficace de faire cadrer l’opération avec le fair-play financier. La motivation des Qataris est d’autant plus forte qu’ils y voient l’opportunité de faire payer au Barça son lobbying de déstabilisation en direction de Marco Verratti. Une fois tout cadré, QSI valide définitivement l’opération et donne le feu vert au duo Henrique-Zahavi pour avancer concrètement. Une offre de contrat stratosphérique est donc faite à Neymar, à 30 millions d’euros net par an. Et cette fois, le Brésilien accepte sur le principe cette proposition. Signe-t-il un pré-accord avec le PSG ? A priori non, mais le PSG semble disposer en tout cas de suffisamment de garanties pour promettre à Verratti l’arrivée de Neymar et obtenir le changement de cap total du petit milieu italien, qui décide de rester à Paris dans la foulée. Dans le même temps, Neymar est alors l’objet de nombreux coups de fil : Marquinhos et Dani Alves d’un côté, Messi et Piqué de l’autre, chacun cherchant à convaincre le Brésilien… Jusqu’au bout, Neymar semble pourtant hésiter, et les dirigeants parisiens craignent un changement d’avis de dernière minute… Mais le Barça s’arrangera pour que ça n’arrive pas : les dirigeants blaugranas décident en effet de ne pas payer la prime de 25 millions d’euros qu’ils devaient régler à la star brésilienne au 1er juillet, comme convenu lors de sa prolongation de contrat l’année précédente. L’épisode constitue la goutte d’eau pour Neymar. Selon plusieurs indiscrétions glanées par le 10 Sport, le point de non-retour est atteint pour le joueur, qui tranche alors à 100% pour le PSG. Paris obtient le feu vert du père pour payer la clause de sortie à Barcelone. Quelques jours plus tard, Neymar devient officiellement un joueur du PSG pour 222 millions d’euros.

A.H.

Articles liés