Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Bordeaux

EXCLU - Mercato - Alexandre Mendy : « Je ne refuse pas de quitter Bordeaux ! »

Après un prêt de six mois à Guingamp, Alexandre Mendy est de retour à Bordeaux. Pour le10sport.com, l’attaquant de 25 ans s’explique sur ses envies et rétablit la vérité sur sa situation actuelle.

Alexandre, est-il vrai que vous refusez de quitter les Girondins de Bordeaux ?
C’est faux. Si un projet intéressant se présente à moi, d’un club de Ligue 1, je le regarderai, oui. La Ligue 1, ça ne se refuse pas. Mais pour ma part, je suis revenu à Bordeaux après ma blessure, de retour de Guingamp, en étant à 100% de mes moyens. Dans ma tête, il était clair que je voulais faire une saison pleine à Bordeaux et montrer ma valeur. Mais…
 
Mais le club a d’autre projet pour vous ?
Je ne sais pas, je n’ai parlé à personne. La seule chose que l’on m’a dit, c’est qu’il y avait un club en Hongrie et en Bulgarie pour moi. J’ai expliqué que je n’étais pas intéressé et je pense que beaucoup de gens peuvent comprendre ma position. Je suis un footballeur avec de l’ambition, sans faire offense aux clubs qui se sont positionnés pour moi, et aussi un père de famille, avec des enfants qui sont inscrits dans une école à Bordeaux et qui vont faire leur rentrée en septembre. Personne ne m’a parlé d’un départ avant ces propositions en Hongrie et en Bulgarie.

« Je n’ai jamais demandé à partir »

Vous n’avez pas parlé de votre situation, de votre avenir, avec le coach ou avec un dirigeant ?
Avec personne. J’ai juste été contacté juste avant la reprise pour me donner l’horaire du premier entraînement, c’est tout.
 
Et si un club de Ligue 1 se présente à vous, comme cela semble être le cas pour plusieurs écuries déjà… ?
Je regarderai le projet, oui. Et je sais que plusieurs clubs sont intéressés. Je crois même que des clubs ont discuté avec Bordeaux, pour évoquer un prêt, mais cela a été refusé. Mais à ce jour, je n’ai pas reçu ce type de proposition et je veux que les choses soient claires : je n’ai jamais voulu ni demandé à partir et je ne refuse pas de quitter Bordeaux. Je veux simplement qu’on me traite correctement. Quand on te prévient à la dernière minute de la date et l’heure de la reprise…

Articles liés