Accès direct au contenu

L’ultimatum inutile

Lucho embarrasse encore l’OM

L'OM avait fixé un ultimatum à Lucho Gonzalez pour que son transfert soit réglé. Mais la date butoir est passée et l'Argentin appartient toujours à Marseille sans que cela ne satisfasse personne.

15 juillet. Ce devait être le dernier délai pour les clubs intéressés par Lucho Gonzalez pour trouver un accord avec l’OM. L’intention était louable pour Marseille qui souhaitait éviter un nouvel épisode Niang, lorsque le buteur était parti après le début du championnat. Mais la date butoir est passée sans que rien ne soit acté. Peu désiré sur le marché des transferts, Lucho a une dernière porte de sortie à Malaga. Mais le club de Jérémy Toulalan, nullement impressionné par l’ultimatum lancé par l’OM, n’a pas encore atteint la somme près des 10 millions d’euros réclamée par les Phocéens.

L’OM attend Malaga
« Il y a des discussions qui continuent, reconnaît Didier Deschamps à La Provence. Vous devriez en savoir plus dans les heures ou les jours qui viennent. Il faudra que les discussions satisfassent les trois parties. Aujourd’hui, ce n’est pas le cas. » Mais à trop se montrer gourmand pour un joueur qui a perdu une grande partie de sa valeur marchande, l’OM réduit son temps de réaction dès lors que le départ de l’Argentin, qui paraît inéluctable, sera acté.