Accès direct au contenu

Foot - RC Lens

RC Lens : Quand Pierre Ménès monte au créneau pour le RC Lens

Alors que le RC Lens pourrait être sauvé par le CNOSF, qui a donné un avis favorable à sa montée en Ligue 1, Pierre Mènès s’est exprimé sur le sujet et ne s’est pas montré tendre envers la DNCG, qui avait décidé de rétrograder les Sang et Or en Ligue 2 pour raisons financières.

Après plusieurs mois de calvaire, le RC Lens va peut-être vivre la fin d’un très long feuilleton. Le club nordiste a obtenu à avis favorable du CNOSF, qu’il avait saisi après la décision de la DNCG de ne pas valider sa montée en Ligue 1, arguant qu’il manquait 10 millions d’euros dans les comptes du club.

« LES RÉSULTATS SPORTIFS DEVRAIENT ÊTRE LE CRITÈRE N°1 »

Une décision raillée par Pierre Ménès, toujours très actif sur les réseaux sociaux. Après avoir vivement critiqué le fair-play financier ou encore le Brésil pendant le Mondial, le consultant du CFC a pointé du doigt le jugement rendu par l’instance du football français. « Ils sont gentils à la DNCG. Lens bloqué, Luzenac interdit de L2. Les résultats sportifs devraient être le critère N°1. Abus de pouvoir », s'indigne-t-il sur son compte Twitter.

LUZENAC BIEN PLUS MAL EMBARQUÉ

Car le RC Lens n’est pas la seule « victime » des décisions rendues par la DNCG cet été. Le modeste club de Luzenac, promu sportivement en Ligue 2 à l’issue de la saison dernière, a lui aussi vu son rêve brisé par le gendarme du foot français. Le club ariégeois est lui dans une situation beaucoup plus inquiétante, puisque le CNOSF a rendu un avis défavorable à sa montée. Le LAP a déposé un ultime recours devant le Tribunal administratif de Toulouse.

Articles liés