Accès direct au contenu

So british

Valenciennes comparé au Barça en Angleterre !

Le Tallec et Kadir

Le VAFC serait-il définitivement le Barça du Nord ? Après Louis Nicollin, Pierre Ménès et d’autres personnalités du football français, l’Angleterre et ESPN se sont mis à la mode valenciennoise.

Le VAFC de Daniel Sanchez n’en finit plus de surprendre. 5ème de Ligue derrière les ténors que sont l’OM, le PSG ou encore Lyon, Valenciennes impressionne lors de la plupart de ses matchs depuis le début de saison. Avec la meilleure attaque de Ligue 1 (26 buts en 11 journées), VA régale les supporters du Stade du Hainaut mais également les observateurs du championnat de France. Ces observateurs qui ne sont pas exclusivement français. ESPN a en effet consacré sur son site une longue page faisant l’éloge du jeu des Nordistes, le comparant même au Barça.

Pas de Messi mais un collectif

Dès le début, le journaliste annonce la couleur de manière ironique en faisant le rapport entre Grégory Pujol et Carles Puyol. Le capitaine du Barça qui « serait sans doute fier du jeu produit par les Valenciennois ». S’il précise que Valenciennes ne possède pas de Messi ou d’Iniesta, il a surtout souligné la qualité du collectif dirigé par Daniel Sanchez. Le trio offensif composé de Le Tallec, Danic et Kadir est, selon les Anglais, le point fort de cette formation. Apparu du côté de Liverpool, Le Tallec renait dans le Nord aux côtés de Gael Danic et Foued Kadir, « les principaux artisans du succès ». La colonne vertébrale, dont les piliers sont Carlos Sanchez et Nicolas Penneteau, est également mise en avant. L’ancien bastiais est vu comme un gardien « assez solide et qui pousse ses coéquipiers vers l’avant ». Daniel Sanchez n’est évidemment pas mis de côté et ses précédentes expériences aux côtés de Roger Milla par exemple sont soulignées. Inconnu des Anglais, Sanchez existe surtout grâce aux joueurs qu’il a cotôyé par le passé, à l’image des Gunners Laurent Koscielny et Olivier Giroud : « Il fait jouer son équipe comme dans un rêve mais il sait que tout relâchement sera synonyme de retour à la réalité ».

Des stats impressionnantes et de la prudence

Tout comme les joueurs valenciennois, ESPN ne cède pas à l’euphorie. Mais le constat est là. Barcelone est l’unique équipe en Europe à devancer Valenciennes au niveau du ratio but/tir. La comparaison est flatteuse et les matchs références sont nombreux : le 4-1 face à une équipe de l’OM invaincue, le 6-1 face à Lorient,… Le VAFC est séduisant mais reste prudent. Son dernier succès (2-3) à Bastia n’est que le 17ème en 120 matchs à l’extérieur depuis leur retour en Ligue 1. Une statistique qu’ils devront renverser pour « espérer fouler la pelouse du Camp Nou, la saison prochaine ».